rmc

SNCF : "On passe de la grève au sabotage !"

La loi a été votée mais les syndicats CGT et Sud Rail ont décidé de continuer la grève les 6 et 7 juillet. « Un sabotage ferroviaire » pour notre GG Pascal Perri. L’économiste explique que « la grève va couter entre 500 et 800 millions d’euros ! ». Un vrai manque à gagner pour l’entreprise constate la Grande Gueule. « Je ne sais pas si vous vous rendez compte ce que cela représente ! L’entreprise va payer un lourd tribut ! ».

Mise en ligne le 28/06/2018

Sur le même sujet