rmc

SNCF : "Si les syndicats n’existaient pas, tout se terminerait en baston généralisée !"

Après une semaine de vote à l’initiative de l’intersyndicale, 94,97% des cheminots se sont dit « contre » la réforme de la SNCF. Un résultat qui valide le prolongement de la grève. Même si nos GG Maxime Lledo et Zohra Bitan se disent agacés, Étienne Liebig compte bien défendre les syndicats. « Aujourd’hui, le grand jeu, c’est de condamner la CGT ! Mais ils ont quand même bien le droit de se battre pour leur condition de travail ! ».

Mise en ligne le 23/05/2018

Sur le même sujet