rmc

Soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires: Karim Zéribi confirme l'existence de telles pratiques

Alors qu'une vingtaine d’élus de tous bords, dont la ministre des affaires européennes Marielle de Sarnez, sont visés par une enquête préliminaire du parquet de Paris, en raison de possibles emplois fictifs d’assistants parlementaires, l'ancien député européen Karim Zéribi assure que "bon nombre de parlementaires européens français, de tous bords, pratiquaient de la même manière".

Mise en ligne le 31/05/2017

Sur le même sujet