rmc

Surveillance de 450 radicalisés remis en liberté en 2019 : "L’État n’a jamais rien suivi et ne suivra rien du tout !"

En 2019, 400 détenus radicalisés et 50 condamnés pour terrorisme seront dehors. Pas d’inquiétude pour la ministre de la Justice, Nicoles Belloubet : « on a les moyens de les suivre », déclare-t-elle. Une promesse impossible à tenir pour notre GG Zohra Bitan. « Je n’y crois absolument pas ! Je ne vois pas comment on peut surveiller ces gens ! Elle nous parle de 450 détenus mais ça peut très bien être 800 comme 2 000 ! Je suis pessimiste ! ».

Mise en ligne le 06/06/2018

Sur le même sujet