rmc

Taxation des contrats courts: "Il y a des CDD liés à des situations qu'il serait injuste de taxer"

Le gouvernement prépare un système de bonus-malus sur les contrats courts pour responsabiliser les entreprises dans l'utilisation de ces contrats. Il s'agit de freiner la précarisation du marché du travail. Ces entreprises qui recourent trop souvent aux contrats courts (CDD, intérim, intermittence) coûtent cher à l'assurance chômage. Le taux de cotisation patronal qui est aujourd'hui fixe passerait à un taux variable selon le coût que l'employeur fait supporter à l'Unedic.

Mise en ligne le 19/10/2017

Sur le même sujet