rmc

Thierry Marchal-Beck accusé d’agressions sexuelles:"On a affaire à des pervers monstrueux !"

« J’ai dû le masturber pour m’en débarrasser ». Huit femmes brisent la loi du silence et accusent Thierry Marchal-Beck, ancien président du Mouvement des Jeunes Socialistes, d’agressions sexuelles. Un comportement répété entre 2010 et 2014 que beaucoup de cadres connaissaient. Pour notre GG Karim Zéribi, cette vague de dénonciations est salutaire. « Les femmes, désormais, osent dévoiler ce qu’elles ont subi, déclarait-il ce jeudi dans les GG. Elles montent au créneau, elles vont sur le terrain du judiciaire ! »

Mise en ligne le 16/11/2017

Sur le même sujet