rmc

"Tous les jours quand je vais au dépôt, je vois des Syriens, des Roumains, qui font la manche, quand je peux j'aide à ma façon, (...) mais au bout d'un moment on ne peut plus !"

"Tous les jours quand je vais au dépôt, je vois des Syriens, des Roumains, qui font la manche, quand je peux j'aide à ma façon, (...) mais au bout d'un moment on ne peut plus !"

Mise en ligne le 17/04/2018

Sur le même sujet