rmc

Trois lycéens attaquent l'Etat pour discrimination et contrôle au faciès

En mars 2017 à la gare du Nord au retour d'un voyage scolaire, Mamadou, Ilyas et Zakaria avaient été contrôlés par des policiers, sous les yeux de leurs camarades de classe. Contrôle qu'ils estiment effectué en raison de leur seule "apparence". Ils avaient donc déposé plainte, soutenue par leur professeure présente ce jour là.

Mise en ligne le 22/10/2018

Sur le même sujet