rmc

Un syndicat lycéen appelle à un "mardi noir" dans les lycées

Emmanuel Macron a déclaré qu'il voulait lutter "contre les avantages indus et l'évasion fiscale", et que les dirigeants des entreprises françaises "payent leurs impôts en France". Tout en évoquant qu'il allait se pencher sur la question du vote blanc, notamment en allant à la rencontres élus locaux lors de grandes consultations.

Mise en ligne le 11/12/2018

Sur le même sujet