rmc

Violences conjugales : "Tu sélectionnes Coman après sa condamnation et pas Benzema qui ne l’a jamais été ?"

« Ce n’était pas des petites gifles, mais des coups de poing ». Dans le quotidien l’Équipe, une femme de footballeur a témoigné des violences conjugales qu’elle a subies pendant deux ans. Elle a préféré conserver l’anonymat et n’a pas souhaité rendre public le nom de son ex-conjoint. En septembre 2017, le footballeur Kingsley Coman avait été sélectionné avec les Bleus après avoir été condamné pour des faits similaires. « Cela me choque » explique notre GG Joëlle Dago-Serry. « Quel message fait passer la France avec cette attitude ? ».

Mise en ligne le 26/03/2018

Sur le même sujet