rmc

Voies sur berge : "Anne Hidalgo, c’est la maire des privilégiés de Paris et des bobos !"

Quel avenir pour les voies sur berge de Paris ? Si Anne Hidalgo avait décidé de les rendre piétonne, le tribunal administratif de Paris a décidé d’annuler cette décision ce mercredi et envisage donc un retour de la circulation sur cette artère de la capitale autrefois très empruntée. Face à cette situation, la maire de Paris a décidé de faire appel. Pour Fatima Aït-Bounoua, l’édile parisienne est l’élue de quelques « privilégiés ». « Je ne suis pas d’accord, s’est offusqué David Dickens. On ne peut pas être qualifié de bobo tout simplement parce qu’on veut que la voiture disparaisse de la ville ».

Mise en ligne le 22/02/2018

Sur le même sujet