rmc

Vol à 350.000 euros d'Edouard Philippe: "Je ne souhaite pas que le 1er ministre vole sur Ryanair"

L'économiste et grande gueule Pascal Perri ne voit pas ce qu'il y a de mal dans le fait que le Premier ministre ait choisi de recourir à un vol privé pour revenir de Nouvelle-Calédonie avec sa délégation, pour un coût de 350.000 euros. "Dans la République française, on ne fait pas de low-cost", estime-t-il. Bourdin Direct est une émission d’information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l’actualité.

Mise en ligne le 20/12/2017

Sur le même sujet