Mis à jour le
Arnaud Montebourg sur le site d'Alstom à Belfort en mars 2013.
 

Pour 13 milliards de dollars, General Electric, pourrait racheter Alstom, un de nos fleurons industriels qui fabrique nos TGV, des éoliennes et des centrales électriques. Alstom parle de rumeur mais ce rachat signerait-il le déclin de l'industrie française ? Alstom racheté: le declin de l'industrie française?

Votre opinion

Postez un commentaire

56 opinions
  • bsc38
    bsc38     

    Les Etats-Unis, l'allemagne, l'espagne la grande bretagne sont tous en train de se transformer et de devenir très competitif sur le terrain mondial y compris vis à vis des pays qualifié low cost:

    http://www.bcg.fr/documents/file159513.pdf

    Ces pays demain pourront relocaliser leurs entreprises.

    La France n'a encore pas commencé à travailler sur sa compétitivité via une politique économique et industrielle pragmatique et continue de perdre ses fleurons industriels. Quand il sera temps de relocaliser les anciennes entreprises francaises partiront à l'étranger et la France n'aura plus d'entreprise pour relocaliser de l'emploi en France.

  • William Martin
    William Martin     

    Lafarge en Suisse, Alstom aux USA, Publicis au Pays-Bas, Peugeot la Chine, bravo!!!!

  • MARTEL LEBREF
    MARTEL LEBREF     

    La gauche vend, pour payer ces fonctionnaires !

  • capitaine conan 3
    capitaine conan 3     

    la grande braderie continue, et comme le monde s'en doute, les reprenneurs vont s'empresser de licencier pour optimiser leur investissement, et ce sera encore a la france d'assumer en faisant mutualiser les pertes (a savoir le chomage de ces pauvres gens!!!) alors que les investisseurs capitaliseront les benefices!!! nos gouvernants sont les marchands du temple!et par moment incarnent tres bien judas

  • Gouik
    Gouik     

    Encore un cas d' "erase memory before 2012".

  • Randiane
    Randiane     

    Cela devrait être interdit ! Certaines industries devraient rester française . En même temps il est facile pour les américains d acheter il n ont qu a faire tourner la planche à billets tous ça avec la complicité des europeistes .

  • William Martin
    William Martin     

    Ça fait belle lurette que notre industrie est sur le déclin et que notre patrimoine fond comme neige au soleil

  • Al Azar
    Al Azar     

    Pour un Trotsko-socialiste, le patron et l'entreprise on leur a toujours dit : Voila l'ennemi du peuple !

  • Al Azar
    Al Azar     

    A L'ENA, on ne leur apprend pas que : "gouverner c'est prévoir" ! Et il n'on rien prévu, ni rien vu venir ! Il y a pourtant une branche des services affectée au RENSEIGNEMENT ECONOMIQUE, mais ils s'en foutent !

  • Al Azar
    Al Azar     

    ILS SONT INCOMPETENT EN ECONOMIE TOUS CES POST-MARXISTES ATTARDES TELS de MONTEBOURG ! Bravo la gôche hollandesque ! Après s'être fait voler Péchiney (affaire Triangle) sous Mitterrand, l'incurie socialiste nous amène à voir Alstom, "sauvée DE LA FAILLITE par Sarkozy", être la proie de l'étranger ! Le bateleur de Montebourg va encore battre les estrades et faire du vent, en vain !!! Et ce n'est qu'un début ! Il y a plus grave ! De Montebourg ferait mieux de s'occuper des délocalisations des groupes du CAC 40 qui partent transférer leurs sièges sociaux hors de France, conséquence de les avoir traité en ennemis ! Et bientôt il va nous faire des rodomontades en brassant du vent sur le sujet, mais il sera bien trop tard, comme il le fit à Florange ! Les sociétés Schneider Electric, LVMH, Eurotunnel, Airbus vont faire adopter par leurs assemblées générales prochaines le statut de "sociétés de droit européen" pour s'établir ailleurs en Europe. Il est urgent d'intervenir et qu'il nous montre enfin son efficacité, mais j'en doute !!! et RMC n'est même pas informée. Donc ne peut informer ses auditeurs ! Il y avait, avant la modification du site, une rubrique : sujets à proposer par les auditeurs, mais celle-ci a, hélas et malheureusement, disparu ! De profundis !!! P.s. Total a déjà délocalisé sa direction financière, en attendant la suite ! Vite, il faut descendre dans la rue au mois de Mai, le Printenps Français est arrivé, et ils ne voient rien venir ! Et Iznogoud se ballade à ROME !
    Pourvou qué ça doure...disait Laetitia Buonaparte ! Après moi, le déluge...disait louis XV ! Seule leur prochaine réélection est le seul objet de leurs préoccupations ! Y'a bon messieurs les ministres! ! Bon appétit, messieurs...Oh ministres intègres (Ruy Blas. V. Hugo). Moi président...Je...une république exemplaire...anaphore célèbre... Rappelons nous : J.C.Cambadélis, un homme exemplaire ! Qui est-il ? Affaire Agos : Poursuivi pour recel d'abus de biens sociaux dans l'affaire Agos – Agos est une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés – Où il a bénéficié d'un emploi fictif entre 1993 et septembre 1995 lui ayant rapporté plus de 442 000 francs (environ 67 382 euros), Jean-Christophe Cambadélis est mis en examen en novembre 1996. Il est condamné en janvier 2000 à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs (environ 15 244 euros) d'amende par le tribunal correctionnel de Paris. Affaire de la MNEF : Quand éclate l'affaire de la MNEF, les médias pointent du doigt les liens connus entre l'imprimerie Efic et le député socialiste. Les enquêtes concluront, en effet, sur un système de fausses factures mis en place notamment par l'intermédiaire de cette imprimerie. Jean-Christophe Cambadélis sera condamné dans le cadre d'un autre volet de ce scandale. Jean-Christophe Cambadélis est mis en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance dans l'affaire de la MNEF. Il est soupçonné d'avoir bénéficié d'un emploi fictif au sein de la mutuelle étudiante MNEF entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros) d'une filiale de la MNEF, au titre d'une activité permanente de conseil, comme l'explique Libération : De 1991 à 1993, c'est en qualité de -sociologue- que Jean-Christophe Cambadelis a été rétribué à hauteur de 420 499 francs par la Mutuelle interprofessionnelle de France (MIF), une filiale de la Mnef. Cambadelis était alors député, avec revenus afférents. Non réélu en 1993, il reçoit jusqu'en 1995 quelque 200 000 francs supplémentaires de la MIF, en tant qu'administrateur " chargé des contacts auprès des ambassades ou des universités " (sic). Seuls trois documents manuscrits auraient attesté du « travail » du député. Le 2 juin 2006, reconnu " coupable de recel d'abus de confiance ", il est condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Cette peine n'est pas assortie de période d'inéligibilité !!!
    UNE REPUBLIQUE SOCIALISTE EXEMPLAIRE, EFFECTIVEMENT, D'INCOMPETENCE, D'INCURIE ET D'IMPUISSANCE !!!

Lire la suite des opinions (56)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)