Le parquet a requis lundi le renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy, mis en examen dans le cadre de l'affaire Bygmalion, sur ses frais de campagne de 2012. Un renvoi qui intervient alors que l'ancien chef de l'Etat est candidat à la primaire de la droite et du centre. Bygmalion: un mis en examen peut-il se présenter à la primaire de la droite?