Mis à jour le
Seuls un tiers des Français disent faire confiance aux syndicats. Et vous ?
 

Ce jeudi 1er mai, les syndicats sont dans la rue à l'occasion de la fête du travail. Selon un sondage, seul 1 Français sur 3 fait confiance aux organisations syndicales. Et vous, faites-vous confiance aux syndicats ? Faites-vous confiance aux syndicats?

Votre opinion

Postez un commentaire

49 opinions
  • Moricet
    Moricet     

    Depuis que Chérèque est partie oui.

  • lamichederennes
    lamichederennes     

    un syndicat se doit de descendre dans la rue quand il y a des problèmes sans regarder la couleur politique au pouvoir. regarder actuellement vous ne voyez personne ou presque alors que si ca avait été SARKO qui aurait pondu tout ca depuis deux ans, ce serait la révolution dans le pays. les syndicats tous de gauche en dehors de cadres et du patronat ne descendent dans la rue que lorsqu'il y a la droite au pouvoir c'est pour ca que je ne leur fait pas confiance.

  • sggibson57
    sggibson57     

    Tous des pochetrons imbibés de gros rouge qui tache et de bière nos syndicalistes intéressés seulement pour garder leurs avantages acquis sans travailler tous des feignants ils feraient mieux de s'inspirer des syndicats en Allemagne qui eux sont de vrais partenaires et non pas des sangsues qui s'engraissent sur le dos des travailleurs ou qui vont contre l’intérêt des travailleurs qui veulent travailler le soir pour gagner plus afin d'améliorer leurs conditions de vie on n'est pas tous comme ces syndicalistes détachés qui n'en foutent pas une rame et qui sont payer justement pour ne rien faire ils sont là juste pour assurer la paix sociale, quand on pense que même le MEDEF finance les syndicats quelle honte pour ses parasites

  • Titian62
    Titian62     

    Tout à fait d'accord

  • DSKK06
    DSKK06     

    Autre fait marquant de l'action destructrice des syndicats toujours prompts à aider l'employé malhonnête à gagner en "première instance" au Prudhomme pour décourager toutes les PME et TPE à embaucher. A croire qu'en première intance les juges sont des incompétents notoires, puisque très souvent ils se font annuler leurs décisions partiales et corrompus. Et maintenant les syndicats se plaignent du sous emplois, des licenciements, des départs non remplacés. Il faudra du temps et un changement radical du code du travail et des juges du Prudhomme pour que reviennent le plein emplois...C'est pas demain la veille...

  • DSKK06
    DSKK06     

    Les syndicats au fil des ans ont fait pondre au gouvernement des Lois absurdes et fait augmenté les cotisations sociales de façon ahurissantes. Comme on ne peut plus faire marche arrière au risque d'émeutes ce sont les chômeurs qui trinquent avec peu de chance de se réinsérer dans la vie active. Sans réduction des charges, il y aura de plus en plus de chômeurs et il y aura de plus en plus de fermeture d'usines et de délocalisation. Mais ça les syndicats n'en ont rien à faire, même pas une cellule de médiation ou de proposition positive pour réduire ce qui peu encore l'être. Que de la contestation stérile en privilègiant la fermeture des entreprise et la perception des indemnités de licenciement ! Voilà la mentalité de ces syndicats du moyen âge que nous avons en France...

  • sansentrave
    sansentrave     

    matetlena , pourquoi un " aigri " ? A mon avis , le commentaire de Belendosses correspond à la réalité ...Seuls , les " profiteurs ou prédateurs du système sont suffisamment honnête pour refuser CETTE EVIDENCE ...

  • sansentrave
    sansentrave     

    DES TRAITRES ! et je sais de quoi je parle car je me suis personnellement investi pendant plus de vingt ans à leurs côtés ... La mondialisation , ils font comme si ce " machin " n'existait pas , ils nous parlent de " crise " comme les politiques et les médias ...

  • matetlena
    matetlena     

    Pour ça que ce pays est mort.... La France est gangrenée par cette mentalité de quelques gauchos en grande minorité d'ailleurs et heureusement .

  • matetlena
    matetlena     

    Je suis mon propre patron donc je n attends pas que l'on me jette des cacahuètes comme toi. Toi tu as besoin de quelqu'un pour te créer du travail. Sans patron tu ne pourrais même pas payer ton abonnement internet pour dire tes conneries.

Lire la suite des opinions (49)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)