Mis à jour le
Le cas de Vincent Lambert, dont la justice a refusé jeudi l'arrêt des soins, vient souligner la méconnaissance des malades sur leurs droits et leurs devoirs en fin de vie.
 

L'affaire du tétraplégique Vincent Lambert amène les professionnels de santé à pointer le manque d'information des patients sur la fin de vie, comme la nécessité de rédiger sa volonté par écrit. Vous sentez-vous assez informé sur le sujet ? Fin de vie : êtes-vous assez informé ?

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)