Les instituteurs français sont parmi les moins bien payés de l'OCDE.
 

Les instituteurs français sont parmi les moins bien payés des pays industrialisés, selon une étude de l’OCDE. Les instits français sont-ils suffisamment payés?

Votre opinion

Postez un commentaire

79 opinions
  • pingouinjoufflu
    pingouinjoufflu     

    Hé bien non si j'en crois Hollande......En effet, il a dit qu'il ne pouvait pas avoir parlé des pauvres comme Trierweller le dit car il "n'a pas oublié d’où il vient" et son père ou son grand père était instituteur......donc ce sont des pauvres les instits!!!

  • Oliv
    Oliv     

    j'adore les commentaires de ceux qui, pour la plupart, ne connaissent rien du métier ... j'ignore si je suis assez payé ou pas, et après tout je ne m'en soucie que très peu. ce que je sais, c'est que je donne le maximum pour vos enfants, que je ne compte pas mes heures de préparation à la maison le soir et pendant les vacances et que, rien que pour ça, je devrais avoir droit à un peu plus de considération. je ne demande pas de palme, juste que l'on respecte mon métier et les milliers de collègues qui, comme moi, ont la foi, l'envie, ce besoin d'aider vos enfants à bâtir un monde meilleur, et à donner le plaisir d'apprendre et de grandir... j'aime mon métier et je suis fier de l'exercer dans le public car pour moi, l'éducation ne s'achète pas... et croyez-moi, ma vie de prof est très loin d'être un long fleuve tranquille. alors merci d'éviter les critiques faciles sans rien connaître. bonne soirée

    pingouinjoufflu
    pingouinjoufflu      (réponse à Oliv)

    C'est bien. Moi ce que j'apprécie c'est que vous dites que vous faites le max sans en faire une histoire d'argent et ça vaut le plus grand respect. Bravo et merci pour les enfants.

    Pash7
    Pash7      (réponse à Oliv)

    Ça fait plaisir, sincèrement. En ce qui vous concerne je pense que vous êtes de ceux qui sont devenus enseignants par vocation avant de regarder ce que vous pourriez tirer comme avantages. Mais comme je l'ai déjà dit ceux qui rentre par vocation à notre époque sont une minorité n'ayant les yeux rivés que sur les avantages que peut leur procurer ce poste. Ceci dit, oui il y en a qui s'investissent réellement pour leurs élèves et qui méritent notre reconnaissance, mais l'inverse est vrai aussi et c'est pas faute de savoir de quoi je parle. Je sais que c'est pas un boulot facile mais faut aussi arrêter de croire que seul le boulot d'enseignant est pénible, chacun à son lot et c'est pas forcément les mieux payés ou les mieux qualifiés.

  • magnus1032000
    magnus1032000     

    se pose t on la question de savoir si la boulangère de coin est assez payée ? c'est pour cela que les fonctionnaires nous gonflent grave

  • Pash7
    Pash7     

    Soyons un peu honnête et réaliste, il y a des métiers tels que enseignants et d'autres qui bénéficient d'avantages manifestes auxquels il ne faut surtout pas toucher et qui font mal à chaque gouvernement qui s'y risque. Dans le cas des enseignants ils ne peuvent pas nier que la vocation n'est plus pour certains l'intérêt à rentrer dans l'enseignement, la motivation étant ailleurs notamment le statut de fonctionnaire, les vacances. Si après ils pensent qu'intégrer l'enseignement va leur permettre de faire fortune, ils n'ont qu'à tenter leur chance dans le privé où la réalité de la vie professionnelle va les faire déchanter. Oups! je crois que je suis pas partis pour me faire des amis là!!

  • Brigitte973
    Brigitte973     

    Je ne fais pas confiance à l'éducation dans le public. Ils font leur cours et basta. C'est pas normal qu'en rentrant en 6ème, certains élèves ne savent pas bien lire, écrire ou compter... Du coup, la classe doit se mettre au niveau du plus faible. Déplorable. Le Ministère devrait se remettre en question plutôt que de remettre en question la semaine des 4 jours.

  • candidat2017
    candidat2017     

    Beaucoup de fonctionnaires s'estiment sous-payés ! Les enseignants ne sont pas les plus à plaindre du fait de leurs avantages (horaires et vacances). Par contre il faut rappeler qu'ils n'ont pas été augmentés depuis... belle lurette. Contrairement aux cadres de la fonction publique qui eux, ont toujours des augmentations. Leur métier s'est beaucoup compliqué. Des parents démissionnaires qui éduquent mal leurs enfants ou ne leur font pas faire les devoirs, des parents qui soutiennent, envers et contre tout, leur enfant face aux enseignants sapant leur autorité... De nos jours, tous les enfants vont à l'école (étrangers, handicapés...) ce qui n'était pas le cas autrefois ; les enseignants ne sont formés pour gérer ces disparités. Ils ont aussi une direction complètement déconnectée du monde ; je parle du ministère de l'éducation nationale qui prône le nivellement par le bas sous prétexte d'égalitarisme forcené (des cancres progressent aussi vite que les bons élèves et ralentissent la classe). Ce ministère impose des méthodes d'enseignement qui ne sont pas adaptées à toutes les situations, ce ministère veut enseigner trop de matières en négligeant les bases, ce qui fait que les enfants ne sachent pas tous lire et écrire en arrivant en 6ème. Bref, une 'purge' au ministère de l'éducation nationale serait la bienvenue, trop d'idéologues aux idées fumeuses, par exemple ils ne connaissent pas précisément le nombre de leurs employés. Les instituteurs mériteraient peut-être plus, en terme de salaire, mais les caisses sont archi-vides...

  • Facebook-368632246622812
    Facebook-368632246622812     

    En bref faisons tous instituteur ,c vrai tu travail pas trop t bien payé et en plus t a 4mois de vacances ....énorme on c est tous trompé de métier ....mince alors .....arrêter de râler si vous êtes jaloux par ce que je ne vois pas autre chose allez y passer se concour si simple a avoir !!!!!

    Dumi
    Dumi      (réponse à Facebook-368632246622812)

    Il ne s' agit pas de jalousie, mais de constater que lorsque l' on devient salarié de la fonction public il faut aussi accepter cette condition d' un poste imposé géographiquement, même s' il ne correspond pas toujours a l' attente du fonctionnaire salarié ! et je vous renvoie a votre commentaire précédent, choisissez alors de travailler dans le privé, si vous constatez qu' on peut mieux y choisir librement ses postes !

  • rolodex
    rolodex     

    pas assez payé quant ils sont dans des zup avec des ados délinquants mais un inst en campagne ou zone rurale est pénard

    Dumi
    Dumi      (réponse à rolodex)

    Bien d' accord avec vous, mais c' est a ce gouvernement dont l' idéologie "égalité pour tous" ferait mieux de mettre en avant plus de moyens et des salaires plus élevés en rapport aux situations géographique ou l' exercice est plus difficiles .

  • Dumi
    Dumi     

    Proportionnellement aux congés annuels et a tous les jours fériés , ils sont bien payés.. alors que dans le privé même avec Bac+5 certains jeunes cadres ou techniciens travaillent jusqu' a 40 heures par semaines voir plus, en comptant bien sûr un boulot ramené le soir chez eux pour des comptes rendus ou préparations pour le jour suivant . Certains débutent avec 1600 euros et sont bien heureux qu 'on leur laisse une première chance d' occuper un Poste CDI et non plus un simple titre de Stagiaires !

    Facebook-368632246622812
    Facebook-368632246622812      (réponse à Dumi)

    La différence c qu un instit quand on lui dit tu vas la il a pas le choix sinon il perd son concour ,alors qu une personne du privée il va ou il veut qd il veut sans perdre ses qualifications !!!! Et pour les heures j aimerai rencontrer une personne du primaire qui travaille jamais chez lui et qui respecte que les heures d école ???introuvable entre les cours à émettre à jour gérer les parents et les corrections réunions et j en passe je pense qu en moins de 40h impossible !!!!

  • octetbel
    octetbel     

    Il faudrait aussi comparer le nombre de jours et d'heures travaillées !!! Et pas seulement le salaire

    roperc'h
    roperc'h      (réponse à octetbel)

    vous avez raison, leur comparaison ne vaut rien, leur salaire n'a pas été baissé quand le samedi avait été supprimé et les vacances pour Toussaint rallongé de 2 jours à 2 semaines mais là on ne les a pas entendu

Lire la suite des opinions (79)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)