Mardi noir: soutenez-vous les grévistes?