Entre la crise de confiance que traverse François Hollande, au plus bas dans les sondages  et l’effet repoussoir de Marine Le Pen pour de nombreux électeurs, Nicolas Sarkozy voit un espace à occuper.
 

Deux jours après avoir annoncé son retour en politique, Nicolas Sarkozy a donné une longue interview lors du 20h de France 2 dimanche soir, plaidant pour un rassemblement au-delà des "clivages politiques". L’ex-président a-t-il changé? Nicolas Sarkozy a-t-il changé?

Votre opinion

Postez un commentaire

60 opinions
  • stéphane82
    stéphane82     

    Non il n'a pas changé toujours aussi arrogant, y'a qu'a voir comment il a répondu à certaine questions prenant un air supérieur face au journaliste

  • Pash7
    Pash7     

    C'est dingue! Sous prétexte que vous ne l'aimez pas il n'a pas le droit de changer en se remettant en question.

    pepemustang
    pepemustang      (réponse à Pash7)

    Un bisounours

  • sortilege
    sortilege     

    toujours aussi menteur ,marine en bonne démocrate a laissé le libre choix à ses électeurs en aucun cas elle n'a appelé à voter moi président , il doit confondre avec son ex et futur ami (s'il y met le prix) le célèbre judas du modem !!!!!!

  • Zotos Joico
    Zotos Joico     

    Si je crois que l’homme par nature ne change pas, il évolue s’il est intelligent, ce qui est le cas,de Sarkozy !! Il a donc désormais tout pour réussir, et surtout pas d’excuse.

  • jeronita
    jeronita     

    Les très chers déjeuners de travail de François Hollande
    Le Point - Publié le 22/09/2014 à 16:03
    Pour ressouder son équipe, François Hollande organise des déjeuners avec ses chefs de pôle. Mais pas dans n'importe quels restaurants...

    Le secrétaire général de l'Élysée, Jean-Pierre Jouyet, est à l'initiative de ces déjeuners en ville.
    Le secrétaire général de l'Élysée, Jean-Pierre Jouyet, est à l'initiative de ces déjeuners en ville. © Éric Feferberg/AFP
    Abonnez-vous
    à partir de 1€
    1083
    540
    8
    18
    LE POINT.FR
    À la une du Point.fr


    Que prévoient les règles budgétaires européennes ?
    Daesh-État islamique : la guerre des noms a commencé
    Cazeneuve à l'État islamique : "La France n'a pas peur"
    À ne pas manquer Politique
    Sarkozy : "Non seulement j'ai envie, mais je n'ai pas le choix"
    Sarkozy revient : enfin une bonne nouvelle... pour Hollande !
    Par Laurent Neumann
    Avec leur plume, ils ont déshabillé Nicolas Sarkozy
    Par Ségolène de Larquier
    François Hollande, c'est Valérie Trierweiler qui le connaît le mieux. "Notre différence d'origine sociale est criante. (...) Il ne comprend pas ce blocage sur l'argent. Il ne peut pas l'imaginer, lui qui n'a jamais manqué de rien. Il lui faut toujours le meilleur, rien que le meilleur. Il aime les grands restaurants quand je préfère les bistrots, les grands hôtels quand moi je suis heureuse dans les petites auberges", écrit-elle page 185 de Merci pour ce moment. Un penchant présidentiel démenti avec force par Stéphane Le Foll : "Franchement, moi, en vingt ans j'en ai fait des déplacements avec François Hollande. Si c'est pas dix fois des bistrots, des brasseries. (...) Steak-frites, entrecôte-frites, peut-être béarnaise, avec François Hollande de temps en temps."

    Samedi, Stéphane Le Foll n'était pas là, mais le président de la République a déjeuné à La Farnesina, un resto chic de la rue Boissy-d'Anglas (Paris 8e), à un jet de pavé du très luxueux hôtel Crillon. "Ils étaient huit à la table numéro 8", a noté un témoin. François Hollande inaugurait pour l'occasion le premier déjeuner des chefs de pôle de son cabinet élyséen. Jusqu'à présent, les responsables de chaque division du cabinet se réunissaient le samedi au palais de l'Élysée.



    100 euros par personne

    Désormais, sur proposition de Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général, et de Sylvie Hubac, directrice de cabinet, ces brainstormings se dérouleront à l'extérieur "à la rencontre des Français... à gros pouvoir d'achat", se moque un visiteur du soir. L'ex-secrétaire d'État de Nicolas Sarkozy et néanmoins ami intime du président Hollande depuis 40 ans ainsi que la conseillère d'État issue de la promotion Voltaire ont sélectionné les meilleures tables parisiennes du guide Michelin. Nicolas Revel, chef du pôle "politiques publiques", Gaspard Gantzer pour la communication, Laurence Boone pour l'économie et les finances, Jacques Audibert à la diplomatie et Vincent Feltesse, chef du pôle "parlementaires et études", ont partagé le déjeuner du président de la République : à environ 100 euros par personne, des témoins ont pu constater que les convives ont choisi de bonnes bouteilles.

    À gauche, on aime faire partager ses goûts de luxe. C'est au domaine national de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), ancienne propriété de Monsieur, frère du roi Louis XIV, aujourd'hui géré par le Centre des monuments nationaux, que le prochain séminaire de l'ensemble du cabinet du président de la République - et non plus des seuls chefs de pôle - devrait avoir lieu. Selon un haut fonctionnaire clodoaldien (c'est-à-dire habitant Saint-Cloud), Jean-Pierre Jouyet, lorsqu'il était encore secrétaire d'État des Affaires européennes du gouvernement Fillon, était tombé en admiration devant le domaine.

  • zuzu83
    zuzu83     

    SARKO changé ? sur la forme probablement

    Mais sur le FOND , je rigole

  • gegmoy
    gegmoy     

    Zarko peut il se regarder devant la glace!!

  • pierregardin
    pierregardin     

    Il y a un adage qui dit,"" seuls les imbéciles ne changent pas""..

  • jmtroyes
    jmtroyes     

    Cet ex président Sarkozy ne n'a pas convaincu beaucoup de téléspectateurs (il serait intéressant de savoir s'il a vraiment été invité par France2 ou s'il leur a forcé la main?). D'autre part, lorsque le journaliste lui posait une question un peu gênante, il s'énervait (ses tics étaient de retour) et répondait par une pirouette en se posant ses propres questions auxquelles il répondait .
    Certes, nous avons changé un cheval borgne contre un aveugle mais n'oublions pas que sous Sarkozy le chômage a augmenté de 750 000 et la dette s'est alourdie de 600 milliards. Il nous a parlé d'éventuel référendum mais on a vu comment est respecté le résultat du référendum de 2005, il faisait pourtant parti de ce gouvernent!!
    Lorsque nous aurons une personne capable de respecter les décisions du peuple comme chez nos voisins Suisses, on pourra la respecter mais actuellement que ce soit droite ou gauche aucun n'est respectable en plus tous ces donneurs de leçon ont beaucoup de gamelles aux fesses et ça , c'est intolérable des personnes qui se veulent au dessus de tout le monde...............

  • sortilege
    sortilege     

    toujours aussi menteur , marine en bonne démocrate n'a donné aucune consigne contrairement à son ex et futur ami (s'il y met le prix) le judas du modem !!!!!

Lire la suite des opinions (60)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)