Vous ne comprenez pas que l'Education nationale recrute à Pôle emploi

Pour faire face à la pénurie, les nouveaux enseignants sont parfois recrutés à Pôle emploi
 

Depuis le 26 septembre, en Seine-Saint-Denis, Pôle emploi a envoyé environ 500 offres à des chômeurs diplômés pour trouver les 300 professeurs des écoles manquants. Une décision qui ne plait pas à la FCPE 93 qui dénonce un recrutement au rabais. Et vous qu'en pensez-vous? Vous ne comprenez pas que l'Education nationale recrute à Pôle emploi

Votre opinion

Postez un commentaire

63 opinions
  • jeanremy
    jeanremy     

    Pourquoi pas ! Plutôt honte a ceux qui peuvent être choqués !

  • jeanremy
    jeanremy     

    Sans opinion !

    jeanremy
    jeanremy      (réponse à jeanremy)

    Il est 10h11 et c'est quoi ce message ?

  • MaDalton
    MaDalton     

    Je ne vois pas en quoi recruter via pole emploi serait dégradant, c'est bien là qu'il faut aller pour trouver du travail? non? et pourquoi ce serait un recrutement au rabais? ce sont bien des enseignants diplômés? non?
    quand la population arrêtera de faire de ses enfants des enfants-rois, quand elle apprendra à sa progéniture le respect des autres, les valeurs morales et l'importance de l'éducation, quand les gens arrêteront de déléguer l’éducation de leurs enfants aux enseignants, l'éducation nationale se portera bien mieux.

  • 156156
    156156     

    Quand les pouvoir public ouvrirons leur yeux sur les zones de non droit il aurons peut être des prof digne de ce nom qui voudront y aller mais pour enseigner et pas faire l'assistante social ou le garde chiourme

  • Kiwala
    Kiwala     

    Je souhaite bien du plaisir à ces nouveaux instit', quand on voit avec quels manuels ils doivent travailler : en faire le tour, déjà, quand on est un adulte pas trop démuni intellectuellement pourtant, c'est la croix et la bannière pour plein de parents qui ne parviennent plus à s'y retrouver pour aider leurs propres gosses !

    Pourtant, apprendre à lire, écrire, compter à des élèves, niveau primaire, ou leur enseigner les rudiments de la grammaire, de l'histoire, de la géographie et des sciences ne devrait pas être si compliqué que ça, si les programmes n'étaient pas complètement incohérents, pédantissimes et les manuels, devenus, au dire d'autre que moi, dignes de "magazines people".
    Non, ce n'est plus le niveau d'études qui compte, c'est le conformisme pédagogique et l'obéissance à l'idéologie à la mode, que seuls les IUFM enseignent, et qui ne s'invente pas !

    Qu'on commence par remettre un peu ou beaucoup de simplicité, dans les enseignements du primaire, et non seulement nous aurons des instituteurs efficaces, qui n'auront pas besoin d'être bac +5 pour enseigner à des petits de 3 à 10 ans, mais nous aurons aussi des élèves de primaire bien plus heureux, car bien mieux enseignés et guidés vers l'âge du collège.

  • bluedaffodils
    bluedaffodils     

    Etant prof diplômée à l'étranger avec 5 ans d'expérience, revenue maintenant en France, cela me frustre de voir que je dois passer par Pole Emploi pour trouver un poste de remplacante dans les écoles, tout cela pour gagner le Smic alors que j'etais echelon 5 en Angleterre, et de m'entendre dir que je ne suis pas prof car je n'ai pas le concours. Si la France abandonnait ses concours, mais passait par une formation comme en Angleterre et acceptait que les personnes diplômées d'un autre système entrent en temps que titulaire à l'échelon qu'ils sont, l'éducation nationale ne devrait pas passer par Pole Emploi.

  • juste du bon sens
    juste du bon sens     

    Scandaleux quand certains prof sont en disponibilité parce qu'il n'y a aucune gestion du personnel dans cette administration.
    Scandaleux car il n'y a aucune préparation ni accompagnement des recrutés, ni même un entretien de motivation.
    Scandaleux parce qu'on a pas besoin d'un bac + 5 pour enseigner en maternelle, primaire ou collège. Un bac +2, +3 pour le collège - lycée éventuellement, mais surtout une bonne formation en pédagogie et préparation des programmes permettraient d'avoir des enseignants mieux dans leur peau, avec un salaire qui paraîtrait plus adapté; Et i faudrait peut être leur envisager des possibilités d'évolution professionnelle donc de formation (et en dehors des périodes d’enseignements SVP) sur une partie des vacances scolaires.
    Ils seraient aussi mieux respectés parce que formés.

  • OneRepublique
    OneRepublique     

    Ben, encourageriez-vous vos enfants à faire prof ? moi, non.

  • DAME AGNES
    DAME AGNES     

    je comprends tout à fait qu'un jeune ayant fait toutes ces années d'études n'ai pas dans ces priorités de carrière l'enseignement d'enfants de plus en plus irrespectueux des adultes . . .
    et je ne parles même pas des parents qui soutiennent leurs petits contre l'enseignant !

  • DAME AGNES
    DAME AGNES     

    je comprends tout à fait qu'un jeune ayant fait toutes ces années d'études n'ai pas dans ces priorités de carrière l'enseignement d'enfants de plus en plus irrespectueux des adultes . . .
    et je ne parles même pas des parents qui soutiennent leurs petits contre l'enseignant !

Lire la suite des opinions (63)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)