Rapport OCDE: plus le monde devient libéral, plus les inégalités augmentent?

Un SDF devant des boutiques de vêtements, rue de Rivoli à Paris.
 

"Les inégalités dans les pays de l'OCDE n'ont jamais été aussi élevées depuis que nous les mesurons", selon un rapport de l'organisation présenté jeudi. En se creusant, les inégalités ont un impact négatif sur la croissance.

Rapport OCDE: plus le monde devient libéral, plus les inégalités augmentent?

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • val80
    val80     

    les français seuls peuvent changer la donne! Une nouvelle équipe se monte pour contrer tous ces moralisateurs qui touchent rubis sur ongle sur notre dos! Il va falloir se mobiliser pour une france juste avec le travail valorisé plutot que l'assistanat qui coute et nous sommes de plus en plus juste en fin de mois tout en bossant et cotisant!!!
    Cherchez l'erreur !!!!
    Pendant ce temps, les politiciens se la coule douce en jouant le jeu des industriels et du fric!!
    Trop peur de tout la haut!!!!!On va prendre le relais!!! Nous sommes très bons en france alors gardons nos jeunes chez nous et nos entreprises!!!!!

  • Dan24
    Dan24     

    Remplacer la révolte par la culpabilité
    Faire croire à l'individu qu'il est seul responsable de son malheur, à cause de l'insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l'individu s'auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l'un des effets est l'inhibition de l'action. Et sans action, pas de révolution!...

  • Dan24
    Dan24     

    le plus souvent, les entreprises ne créent pas de richesses, car la valeur créée est inférieure aux coût réel des ressources utilisées ou détruites, si on prend en compte le coût environnemental et humain, ainsi que le coût réel des matières premières non-renouvelables.
    Le "profit" des grandes entreprises est en réalité prélevé sur la nature, saccagée par l'exploitation, l'urbanisation et la pollution, ou "vampirisé" sur d'autres acteurs économiques:
    - sur les salariés qu'on aura licencié pour économiser des coûts ou "augmenter la productivité", ou dont on aura réduit la rémunération ou la protection sociale.
    - sur les consommateurs qui doivent payer plus pour une qualité ou une quantité moindre.
    - sur les fournisseurs (en particulier sur les producteurs de matières premières minières ou agricoles)
    - sur d'autres entreprises dont on aura provoqué la faillite par des pratiques déloyales, ou qui sont rachetées pour être ensuite dépecées, vendues par morceaux, et dont dont les salariés sont transformés en chômeurs.
    - sur les populations du Tiers-Monde qui ont été spoliées de leurs terres et de leurs ressources, et qui ont été réduites en esclavage, obligées de travailler dans les mines ou les "ateliers de la sueur" des entreprises transnationales, ou pire encore, obligées de servir de cobayes à l'industrie pharmaceutique,

  • Dan24
    Dan24     

    Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l'appliquer progressivement, en "dégradé", sur une durée de 10 ans. C'est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n'assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution si ils avaient été appliqués brutalement.

  • Glochide
    Glochide     

    Regardez les politiques ! Sont t'ils pauvres ? Non , pas un ! La politique nourrit bien ! Regardez les sénateurs avec gros salaire et 4000€ de prime de chauffage , ont t'ils l'air malheureux ? Non ! On peut donc comprendre que une fois élu , le souci principal du politique , c'est préparer sa réélection .....

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    le liberalisme c'est la norme qui disparait
    la norme est une règle commune, comme un salaire de basse ,des cotisations patronales generalisé
    les libéraux aux pouvoir ,pour cassé la norme invente des stratégie type cheval de troie
    les travailleurs détaché,les zone franche,la libéralisation des service(société privé qui utilise des milliards d’infrastructure public pour des miettes)
    mais c'est toujours la même méthode,mettre un grains de sable,pour cassé la norme désorganisée a bref echeance,
    rendre difficile donc ,plus facile a remettre en causse
    et la norme c'est le progrès social

  • olivier5clisson
    olivier5clisson     

    l suffit de demander aux chinois ce qu'ils pensent des doctrines économiques
    depuis qu'ils ont abandonné le communisme pour le libéralisme, ils ont quadruplé leur richesse
    le communisme c'est la famine pour tous

  • delph
    delph     

    Un jour (que je ne verrai probablement pas) il y aura une révolution financière !

  • iloute
    iloute     

    et vous avez peut être remarque les riches ne disent plus les pauvres mais les gens modestes alors que ce terme peut être utilise pour des gens riches on peut être riche et modeste modeste ne veut pas dire pauvre et voila pour la leçon de français

  • strikler
    strikler     

    avec ce que gagnent nos incapables de politiciens le fossé se creuse tous les jours.....

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)