Certaines communes ont décidé d'annuler le feu d'artifice du 14 juillet pour faire des économies
 

En raison de la baisse des dotations de l'Etat, certaines municipalités, comme Argenteuil (Val d'Oise) ont, cette année, décidé d'annuler purement et simplement le feu d'artifice du 14 juillet. Même chose à Dinard (Ille-et-Vilaine) qui a néanmoins maintenu celui du 15 août. Regrettez-vous que des communes annulent le feu d'artifice du 14 juillet?

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Le caviste
    Le caviste     

    Inutile.

  • Léonidas
    Léonidas     

    Nous n'avons plus d'argent pour fêter la République...
    Ce n'est qu'une question de choix prioritaire...
    Nos communes et nos départements mettent l'argent ailleurs... mais où ???

  • Léonidas
    Léonidas     

    Dans mon département plus de 80% du budget est absorbé par le social et les subventions à des associations plus ou moins fumeuses sont encore trop importantes...
    Je pense que c'est le même schéma dans la plupart des départements...
    Nous avons un problème grave de gestion des deniers public...
    Nos dirigeants sont incapables de définir les priorités et la France dans son ensemble s’effondre... Peut-être que c'est la seule solution pour rebâtir sur des bases saines...

  • J Ripleure
    J Ripleure     

    Les quatre derniers chefs d’État Français ont mis la France en quasi-faillite, avec une mention particulière à celui dont le mandat est en cours et son prédécesseur.

    Je crois que chaque Français devrait payer 80000 euros, nourrissons et centenaires compris s’il fallait payer pour rembourser la dette (c’est une image mais ça en dit long) !

    Alors, ils doivent en assumer les conséquences et limiter tous les frais qui servent à célébrer la République ou à les mettre en valeur. Et surtout pas de JO à Paris !

    Mais vous allez voir qu’avec de tels manipulateurs, la courbe du chômage va commencer à s’inverser en 2016, comme par magie juste avant les élections alors que la situation se sera encore aggravée.

  • Léonidas
    Léonidas     

    Plus de 80% du budget du département de l'Hérault est consacré à l'assistanat en tout genre... sans compter le financement d'associations loi 1901 des camarades du parti...
    Je pense que de nombreux départements sont sur le même schéma...
    Alors il n'y a plus d'argent pour fêter la République...

  • sasie
    sasie     

    Il y a longtemps que nous n'y allons plus. La magie est finie.
    Nous essayons de nous loger, de nous nourrir et d'élever nos enfants. Le cœur n'y est plus.
    Sauf pour certains bobos parisiens qui n'ont pas de problèmes de fin de mois...

  • la lorgnette
    la lorgnette     

    Moins de feux d'artifice;la France a vraiment perdu de son éclat.

    gouik
    gouik      (réponse à la lorgnette)

    avec ces politiques comment pourrait il en être autrement!

    gouik
    gouik      (réponse à la lorgnette)

    Elle est vendue aux libéraux, on rira moins quand ou travaillera 16h par jour pour 200€.

  • flanders
    flanders     

    Il n y a plus de sous sous! A force d accueillir toute la misere du monde,et beh ,les caisses sont vide. Faut faire des choix ,la france a choisi ! L immigration coûte chere!

  • Alain Justice
    Alain Justice     

    Assez d'argent part en fumée toute au long de l'année... Plus de mille communes sont au bord de la faillite, et jusqu'à 40 départements pourraient être en faillite d'ici 2017. Les raisons sont simples, l'Etat baisse ses dotations, externalise ses services auprès des collectivités leur transférant ainsi le soins de la gestion des encaissements et des paiements. Grâce à cela l'Etat améliore la présentation de son bilan (notamment l'endettement) auprès de ces créanciers et des marchés financiers. Et oui un sacré tour de passe-passe mais au final c'est toujours le contribuable qui paie. Le démentelement des services de proximité est en cours...Alors peut-être auront nous droit bientôt à un nouveau 14 juillet...

  • Alain Justice
    Alain Justice     

    Assez d'argent part en fumée toute au long de l'année... Plus de mille communes sont au bord de la faillite, et jusqu'à 40 départements pourraient être en faillite d'ici 2017. Les raisons sont simples, l'Etat baisse ses dotations, externalise ses services auprès des collectivités leur transférant ainsi le soins de la gestion des encaissements et des paiements. Grâce à cela l'Etat améliore la présentation de son bilan (notamment l'endettement) auprès de ces créanciers et des marchés financiers. Et oui un sacré tour de passe-passe mais au final c'est toujours le contribuable qui paie. Le démentelement des services de proximité est en cours...Alors peut-être auront nous droit bientôt à un nouveau 14 juillet...

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)