Nicolas Sarkozy
 

Invité de France Info et France Bleu ce vendredi matin, Nicolas Sarkozy a maintenu sa formule contre le "FNPS", supposée alliance objective entre le Parti socialiste et le FN. Il a toutefois a précisé qu'il "n'assimil(ait) pas, naturellement, le PS au Front National". Et l'ancien président de la République de préciser: "Quand vous votez pour le Front National, comme ceux de nos électeurs qui l'ont fait dans le Doubs, vous avez un député socialiste de plus". Etes-vous d'accord avec de tels propos? Sarkozy: “Quand vous votez FN, vous avez un élu PS de plus”

Votre opinion

Postez un commentaire

154 opinions
  • zabeth
    zabeth     

    quand va t il se taire !!!
    c est fini pour lui on en a assez souper de ses petites phrases a ce mytho

  • riden62
    riden62     

    qu'il prenne sa retraite !décidément pour dire des conneries il est toujours le meilleur .

  • vivjg
    vivjg     

    Est ce que NS lui même comprend ses affirmations ?

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

Lire la suite des opinions (154)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)