Selon-vous, l’école garantit-elle toujours l’égalité des chances?
 

Près de sept Français sur dix ne font plus confiance à l’école en tant que garante de l’égalité des chances, selon un sondage publié jeudi dans le Parisien. Selon-vous, l’école garantit-elle encore l’égalité des chances? Selon-vous, l’école garantit-elle encore l’égalité des chances?

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • Léonidas
    Léonidas     

    L'école est devenu le relai d'expérimentation d'idéologues de gauche qui ne se préoccupent plus d'assurer à nos enfants les fondamentaux...
    On y chasse tellement l'élitisme que sur les dernières décennies à atteint son objectif : casser l'ordre bourgeois et niveler tout le monde vers le bas... nous faisons des bons citoyens attachés à de grands principes qu'ils ne comprennent pas bien et qui ne savent plus lire ni écrire correctement...

  • Raimu 30
    Raimu 30     

    Le problème de l'Education Nationale commence dès l'école maternelle et surtout dès l'école élémentaire . De nombreux enfants qui n'ont rien compris changent de classe et se retrouvent en 6ème au Collège sans savoir lire, écrire et compter correctement. A fortiori, ils sont incapables de rédiger un texte de 10 lignes en bon français.....et çà continue jusqu'en 3ème, où ils sont éjectés du système scolaire sans diplôme , car ils ont échoué au BEPC, et surtout sans aucune connaissance des matières essentielles. Cela aboutit à en faire des gamins rejetés de la Société, incapables de trouver un emploi , et condamnés au chômage !
    La faute est partagée entre les Enseignants qui n'ont reçu aucune formation professionnelle depuis la fermeture des Ecoles Normales, et aussi imputable aux parents qui s'imaginent qu'ils ont pondu des phénix qui vont devenir d'un seul coup des Polytechniciens.
    Et l'on s'étonne ensuite de l'augmentation de la délinquance ?

  • MICMAU
    MICMAU     

    Oui, si l'on isolait les élèves de leur contexte familial. le bon temps des pensionnats!

    fil24
    fil24      (réponse à MICMAU)

    Le pensionnat n'est pas un gage de réussite sociale....même en école privé on te fait comprendre à quel niveau de l' échelle sociale tu appartient...tu vas t'accrocher pour réussir mais il faut se dire que le fils a papa sera toujours ton supérieur hiérarchique même si c'est un imbécile !!!!

    Léonidas
    Léonidas      (réponse à fil24)

    après un échec total dans un système public ultra tolèrent et dépourvu de règles claires, mes parents (pourtant peu fortunés) ont eu le bon goût de me mettre dans le privé... cela m'a clairement sauvé... mais peut être suis-je une exception et que le "cadrage et la discipline ne convient pas au plus grand nombre, mais moi ça m'a sauvé...
    et je n'en ai globalement que des bons souvenir, ce qui n'est pas le cas du public ou j'ai souffert du racisme (j'étais un peu minoritaire puisque enfant de fonctionnaire de police dans une banlieue très colorée...
    les profs aussi étaient qqs fois relativement odieux avec moi... Bref mauvais souvenir du public...
    c'est probablement une question d'époque...

  • Saphie
    Saphie     

    A l'époque, mon prof avait mit une poubelle au pied du tableau. Il a dit "Froissez chacun une feuille, jetez là dans la corbeille. Cette feuille représente vos chances de réussites." Evidement, les élèves des 2 premiers rangs étaient privilégiés, ceux du milieux moins, et du fond encore moins. (je précise que c'est le prof qui faisait les placements en classe). Du coup, des élèves ont ralés "c'est injuste". Le professeur à répondu "vous avez raison, mais c'est ansi dans la société, et à l'école. Ceux qui viennent du fond de la société doivent faire deux fois plus d'effort pour réussir, et avoir de la chance. L'égalité des chances n'existes pas, seul l'effort est concrêt pour réussir. L'éducation vous donne matière pour y parvenir, à vous de l'exploiter." Pour répondre au sondage : non l'école ne garanti pas l'égalité des chances, encore plus en zone ZEP ou l'on park des jeunes qui n'ont rien à foutre en classe générale sous prétexte qu'il n'y a plus de place pour eux dans des filiales plus adaptées. L'école créé d'elle même une bonne partie des exclus du système scolaire par la démotivation. Il y a aussi l'importance des parents qui est indispensable pour que l'enfant comprenne l'importance de s'éduquer.

  • fil24
    fil24     

    A l'heure actuel même un bon élève ou étudiant n'est pas égalitaire face à l'emploi....En effet il suffit d'avoir un bon réseau social pour avoir un poste.... pour les compétences tant pis ....Un enfant de notable aura plus de chance de trouver un emploi qu'un enfant d'ouvrier ( même si l'enfant d'ouvrier est devant l'enfant de notable)...où est l'égalité ?

  • Kheops
    Kheops     

    Oui, pour ceux qui ont compris qu'il faut s'investir, travailler dur. Pour les parents qui suivent leurs enfants très régulièrement et sacrifient parfois les loisirs.

  • iloute
    iloute     

    oui mais ces aux eleves de travailler pour y arriver; evidemment si les parents les laisse devant leurs ecrans sa va pas les aider ;beaucoup de parents sont trop laxistes et apres ils s'en prennent aux ecoles de la republique trop facile

  • chloe
    chloe     

    Si un gamin n'est pas épaulé par ses parents il aura tôt au tard des difficultés, l'école de la république ne fait pas tout il faut quelqu'un derrière pour guider l'ado.

  • chloe
    chloe     

    Si un gamin n'est pas épaulé par ses pa

  • delph
    delph     

    non et elle ne l'a jamais fait ! l'égalité des chances n'est qu'un leurre ! on réussi si on aidé "pistonné" si vous préférez. Même si qqs jeunes réussissent par leur seule force d'huile de coude (1 sur 100). Les études c'est bien mais ça ouvre les yeux et on tombe d'encore plus bas. La preuve, les hommes politiques comment sont-ils arrivés à ce niveau ? Pas grâce aux études en tout cas !

    alex du 81
    alex du 81      (réponse à delph)

    Quand j'embauche quelqu'un ce n'est pas le piston qui marche... Croyez vous qu'une entreprise peu se permettre ça??? Les gens qui ont votre discours , sont en général des gens qui se sont ratés , mais qui n'assument pas qu'il y ait des gens qui réussissent pendant qu'eux stagnent...

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)