Suspendre les seuils sociaux dans les entreprises va-t-il créer de l'emploi ?

Mis à jour le
François Rebsamen, ministre du Travail
 

François Rebsamen, le ministre du Travail a affirmé hier qu'il était prêt à "suspendre pendant trois ans" les seuils à partir desquels les entreprises sont contraintes d'avoir des délégués du personnel ou un comité d'entreprise. Bonne idée ? Suspendre les seuils sociaux dans les entreprises va-t-il créer de l'emploi ?

Votre opinion

Postez un commentaire

63 opinions
  • Gouik
    Gouik     

    Les heures supps défiscalisées c'est moins d'intérim, donc moins de travail pour ceux qui en ont le plus besoin que les gens embauchés qui font cela pour partir en vacances ou voyages, je suis contre cela et le serait toujours, une vraime mesure de nombrilisme de l'individu.

  • nanarenko 59
    nanarenko 59     

    les entreprises, ne sachant " à quelle sauce elle vont etre mangées" et n' ayant aucune visibilité, n' embaucheront pas, si ce n' est qu' en CDD....

    les ménages ont pris conscience que les impots et prélévements ne feront qu' augmenter, tout comme le chomage... donc, ils consomment le strict nécéssaire, et tentent ( pour ceux qui le peuvent) de thésauriser, en prévision du futur)... tout cela conjugué fait que nous allons vers une période de déflation, avec toutes ses conséquences...

  • Ut20
    Ut20     

    La situation de l'emploi est ainsi car entre autre le gouvernement socialiste,par incompétence ou par faiblesse a cédé aux sirènes du médef trop c'est trop
    Je m'explique observez les entreprises qui réalisent de grosses plus values sur leurs produits ainsi qu'un bon chiffre d'affaire embauchent elles ? La réponse est non ! Les autoroutes type Vinci et ça n'est pas le seul alors qu'il realise des bénéfices extraordinaire avez vous remarque qu'il n'y a plus un seul portier
    Ces derniers étant remplacés par des automates qui en plus ne cotisent pas aux caisses de sécu et de retraites. Voici ainsi un début d'explication.

  • DSKK06
    DSKK06     

    Le seul jour férié accepté en France ce devrait être que le 1er Mai, c'est ce que j'ai toujours appris. Les autres ne devraient pas exister puisque nous sommes dans un pays soit disant Laïc, à l'exception de la ville de Paris qui affiche les fêtes religieuses Islamiques dans toutes rues par affichages lumineux à menus déroulants, ce qui rends fous furieux 95% des citoyens non musulmans...

  • Gouik
    Gouik     

    Le libéralisme prôné par l'UE c'est de faire passer les droits des salariés en dernier, en faire la variable d'ajustement, le kleenex, et donc les outils mis en place sont la flexibilité pour éviter les relations entre employés et favoriser l'individualisme, le démantèlement des prudhommes pour cadenasser les employés, bref un retour en 1900.

  • RMRM
    RMRM     

    comment se porte son papa

  • pat8457
    pat8457     

    les droits de l'homme,et la c'est plutôt les droits du syndicalisme, encore une fois en faveur des patrons,les jours fériés ne sont déjà plus respectés

  • 109600
    109600     

    François Rebsamen, un ministre du travail au dessus de tout soupçon: "En 2007 et 2008, il est administrateur de Dexia-Crédit Local de France et démissionne quelques jours avant la faillite de cette banque qui aura nécessité un apport de 3 Milliards d'euros de l'État (seule banque française ou en partie française à avoir bénéficié d'un apport en capital de l'État et non pas simplement d'un prêt ou d'une garantie). D'après l'Express, François Rebsamen aurait démissionné de son siège d'administrateur de la banque soutenue par l'argent public quand Le Canard enchaîné eut révélé le montant de ses jetons de présence, 20 000 euros en 2007"

  • DSKK06
    DSKK06     

    Suspendre les seuils sociaux pendant 3 ans ça servira à quoi si les entreprises n'ont pas de commande prévisionnelles, ou si peu. Nous sommes dans un trou à rats. Hollande a cassé l'espérances en tuant le bâtiment avec ses Lois dévastatrices et la perte de confiance en l'avenir. Il s'y est pris comme comme seuls les partis de gauches savent le faire c'est à dire le contraire de la logique. Il n'y a plus qu'à raboter la masse des fonctionnaires, raboter de code du travail et toutes les Lois contraignantes inutiles et vexatoires contre les entreprises, il n'y a pas d'autres solution...

  • dadou72
    dadou72     

    le FN en quelques mots......
    Le parti d’extrême droite propose
    dans son programme le
    déremboursement des
    interruptions volontaires de
    grossesse (IVG), considérées
    comme des « actes de confort ».
    Ce sont les femmes les plus
    modestes qui n’auraient plus la
    capacité de maîtriser, de choisir
    librement leur avenir.

    Le salaire à 80 % du Smic pour
    que les femmes restent au foyer,
    outre son coût exorbitant pour
    les finances publiques, en dit long
    sur la place des femmes dans la
    société, cantonnées à leur seul
    environnement familial.

    Voter pour le FN, ce n’est pas donner de la voix aux « oubliés » comme Marine Le Pen tente de le faire croire. Au contraire, c’est donner du pouvoir à un monologue dispensé du haut vers le bas à des individus privés de tous les relais de citoyenneté, qu’ils soient les associations, les représentants élus dans l’entreprise, les organisations syndicales pluralistes et indépendantes du pouvoir politique. C’est laisser l’individu seul face au pouvoir. Sait-on, par exemple, que les règles qui garantissent la sécurité des salariés dans les entreprises disparaîtraient au profit de relations de face à face, dans un inégal gré à gré employeur-salarié ?

    LE FN VEUT REVENIR AU FRANC
    MAIS revenir au franc nécessiterait de dévaluer le franc de 20% par rapport à l’euro. Par conséquence directe, les produits importés coûteraient 20 % de plus. Les produits pétroliers augmenteraient aussi de 20%. Comme souvent, les plus modestes seraient les plus touchés.
    Le financement de la dette publique deviendrait impossible. L’État serait en faillite. L’État et la Sécurité sociale seraient dans l’obligation de licencier et de fermer nombre de services publics.
    L’épargne des Français investie dans les obligations d’État, comme l’assurance-vie, verrait sa valeur chuter par le biais de la dévaluation et des ventes massives de titres français par les non-résidents.
    etc.....

Lire la suite des opinions (63)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)