En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des CRS face à un participant au mouvement Nuit Debout, le 12 avril 2016, place de la République à Paris.
 

Étienne, CRS en poste aux abords de la place de la République, où se tient le mouvement Nuit Debout, regrette dans Carrément Brunet que les autorités laissent, selon lui, certains militants commettre des dégradations et des violences.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • chloe
    chloe     

    Hollande ne désire pas les problèmes avant sa candidature présidentielle, donc les ordres de ne rien faire pour rétablir un semblant d'ordre devient incompatible .

  • chloe
    chloe     

    Mais nous avons un excellent président de la république qui fait la distribution de millions d'euros à l'étranger et qui laisse le peuple Français crever c'est ca un bon président.

  • titi80
    titi80     

    Ben quoi c'est pas eux qui gouverne les extrémistes de gauche ? bon si alors les mauvais vilains CRS du balai ... Vive la France

  • barbie
    barbie     

    c'est juste qu'il voudrait être ailleurs ce mec ! sa fait 2 jours qu'il n'y a rien de cassé ,alors qu'il arrête un peu !!!

    titi80
    titi80      (réponse à barbie)

    Houaff ça vole haut chez les gauchistes !! Il n'y a rien de cassé allez en parler aux commerçants ... Rien de pire que celui qui ne veut pas voir !!

  • domeo
    domeo     

    Les ordres viennent du plus haut niveau du parti socialiste et il serait mal venu de taper sur son électorat le plus fidèle !!!

Votre réponse
Postez un commentaire