En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des bougies flottent sur le canal Saint-Martin, dans le XIe arrondissement de Paris, déposées en hommage aux victimes des  attentats du 13 novembre.
 

Patrick Jardin, qui a perdu sa fille Nathalie, régisseuse au Bataclan, dans les tueries du 13 novembre 2015, n'a pas souhaité participer aux commémorations ce dimanche. Pour lui, "le temps n'est plus aux commémorations, le temps est à la vengeance".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Bajul
    Bajul      

    Je suis tout à fait d'accord !!!! Je suis catho mais je ne tend pas la joue gauche !!! J'ajoute que faire une cellule transformée en salle de sport pour un criminel est une honte pour notre pays et une insulte pour ceux qui ont été assassinés .........

Votre réponse
Postez un commentaire