En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le troupeau de vache incriminé - Image RMC
 

Un agriculteur de Haute-Savoie est convoqué à la gendarmerie à cause de ses vaches. Une plainte contre ce petit producteur de lait a été déposée pour obstruction sur la voie publique, lors du passage de ses dix vaches sur la petite route utilisée pour parcourir 800 mètres entre la petite exploitation et le pré.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Sylvie Penin
    Sylvie Penin     

    Presque sur que le plaignant est un frontalier qui se tape patiemment 1 h de bouchon matin et soir. Lui viendrait il a l'esprit de porter plainte contre les autres usagers pour obstruction de la voie publique. Les routes appartiennent a tout le monde.

  • benpardi!
    benpardi!     

    Il semble que ce soit une femme qui n'aime pas les vaches. Encore une vegan : ces gens là sont infréquentables !

  • gochexit
    gochexit     

    Voilà un automobiliste qui répond très exactement à la définition d'Audiard ;

    "...... c'est à cela que l'on les reconnait".

  • Fixpir
    Fixpir     

    J'ai du mal à comprendre le fond de l'affaire. Les routes, et surtout les petites dessertes locales, ne sont pas réservés aux voitures. Ce sont des voies publiques. Faire circuler des vaches (et non stationner) est une utilisation normale d'une voie publique.

  • mysti
    mysti     

    Les gens sont fous, vraiment fous. Rouler au pas sur une petite distance de 800 m, en croisant ou en doublant un troupeau de moutons ou de vaches, c'est la vie, c'est la nature. ça devrait être une joie, une chance de pouvoir voir vivre ces animaux. Est-ce que l'on va porter plainte lorsque ces automobilistes créeront des bouchons. Est-ce que la vraie vie c'est de voir les routes, les villes, les villages encombrés par des automobilistes fous ou de voir vivre des animaux, des oiseaux, J'imagine que les enfants des automobilistes qui portent plainte dessinent un steak haché en appelant ça une vache ! ces gens devraient être dirigés vers des psychiatres pour se faire soigner, ils sont forcément dangereux pour avoir une telle mentalité

Votre réponse
Postez un commentaire