En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ces "métiers à la con" que fuient les nouvelles générations de diplômés
 

Ils délaissent le marketing, la finance, la communication, le conseil… et se rêvent en cuisinier, pâtissier ou artisans. Dans son livre "La révolte des premiers de la classe", le journaliste Jean-Laurent Cassely enquête sur cette nouvelle génération de diplômés en quête de sens pour leur travail.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • raletrol42
    raletrol42     

    Effet téléréalité, émission culinaire, et blog en tout genre.. tant mieux si ça "revalorise" un peu les métiers dits manuels, mais ne vous leurrez pas... peu d'élus gagnent très bien leurs vie en "faisant des tartes" et c'est pas 35h semaine, arrêt maladie ou vacances quand on veut...il faudrait déjà que l'artisanat, l'apprentissage soient revalorisés en grille de salaires, en image de marque, et que l'E.N cesse de dévaloriser les élèves (même doués) souhaitant intégrer une filière professionnelle.
    Un gros travail de ce côté là, qu'on accepte enfin que le bac n'est plus une valeur sure, qu'il vaut mieux un CAP parfois et enchaîner sur un bac pro ou plus.

  • Zest
    Zest     

    N'importe quoi

  • Hikaru59
    Hikaru59     

    Je ne sais pas qui a écrit ce livre, mais je veux bien troquer ma place de commerçant contre la vôtre. Vous voulez échanger un salaire confortable de 4000 euros pour 35h/semaine contre un commerçant / artisan qui gagne des miettes en travaillant 70h par semaine dans leur petite boutique où il ne travaille que pour payer le loyer phénoménal de 5000 euros pour 30m carré ?

    Geoffroi FERT
    Geoffroi FERT      (réponse à Hikaru59)

    Je ne prend pas parti, mais s'il est vrai que la vie de commerçant ou d'artisan est plutôt difficile, la plupart des cadres qui gagnent 4000 euros ne travaillent pas 35h par semaine, leurs horaires sont équivalents à ceux des professions citées précédemment, évitons les caricatures...

    Yoyo92
    Yoyo92      (réponse à Geoffroi FERT)

    @Geoffroi, à 4 000 € on parle du petit salaire d'un employé de bureau sans responsabilités, cadre mais sans subordonnés, alors oui 35h ou RTT ;-)

    Yoyo92
    Yoyo92      (réponse à Geoffroi FERT)

    @Greoffroi, à 4 000 € on parle d'un petit emploi de bureau, pas d'un poste à responsabilité, alors oui aux 35h ou avec RTT ;-)

Votre réponse
Postez un commentaire