En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Chauffeur de bus, j'ai pris ma retraite après avoir vu et subi trop d'agressions"

Un dépôt de bus, dans le nord de Paris.
 

Le bilan statistique de la délinquance en 2016 montre une importante augmentation des violences, notamment dans les transports en commun (+7%). Vols et agressions font partie du quotidien des chauffeurs de bus ou de métro. Christophe, chauffeur de Noctilien, témoigne pour RMC.fr.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire