En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Chômeuse de 55 ans, elle raconte sa vie avec 16 euros par jour et les humiliations des recruteurs
 

Au chômage depuis près de quatre ans, Margaux Gilquin, 55 ans, est venue ce jeudi sur RMC présenter son livre Le dernier salaire. Un "cri d'alarme" sur la situation des seniors, rejetés du monde du travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    pipeau pas de cdi pour une femme , il n'y en a pas plus pour les hommes de plus il il faut aussi revoir parfois ses ambitions à la baisse et se remettre en question

  • roperc'h
    roperc'h     

    ce pays qui acceuille les étrangers à bras-ouverts laissent les autres sur le pavé

  • theclone
    theclone     

    a 55 ans quand ton parcours professionnel est mort et qu'il n'y a plus d'espoir il te reste la politique ou tu est a 55 ans un jeunot et ou tu peux t'engraisser a tous vas entre ton revenu a 5 chiffres plus tous les a cotés et la retraite pont d'or qui va avec en plus tu peux prendre ton pied a mentir et a raconter des conneries tu sera quand même applaudi .....

  • skaia64
    skaia64     

    Le changement, c'est maintenant.

  • Boucasucs
    Boucasucs     

    Le problème quand on est au chômage à 45 ans c'est qu'on s'obstine trop à vouloir retrouver le même travail. Un jour j'ai changé d’orientation par un métier moins valorisant, j'ai retrouvé, j'ai regrimpé les échelons et j'occupe maintenant à peu près le même niveau de travail que j'avais auparavant.

  • Boucasucs
    Boucasucs     

    Le problème quand on est au chômage à 45 ans c'est qu'on s'obstine trop à vouloir retrouver le même travail. Un jour j'ai changé d’orientation par un métier moins valorisant, j'ai retrouvé, j'ai regrimpé les échelons et j'occupe maintenant à peu près le même niveau de travail que j'avais auparavant.

    Boucasucs
    Boucasucs      (réponse à Boucasucs)

    A ceux qui mettent des pouces en bas, restez bien au chômage...

    Boucasucs
    Boucasucs      (réponse à Boucasucs)

    A ceux qui mettent des pouces en bas, restez bien au chômage...

    Boucasucs
    Boucasucs      (réponse à Boucasucs)

    A ceux qui mettent des pouces en bas, restez bien au chômage...

    Boucasucs
    Boucasucs      (réponse à Boucasucs)

    A ceux qui mettent des pouces en bas, restez bien au chômage...

  • bibifricotin
    bibifricotin     

    Pourquoi ne pas faire autre chose?
    Ma belle mère a retrouvé du travail à 55 ans, elle s'occupe de personnes âgées, c'est dur mais au moins elle travaille et gagne un peu plus que le smic

  • barbie
    barbie     

    Le Canada nous ouvre les portes en grand pour nous les Français !!!

  • strikler
    strikler     

    ancien adjoint de direction a 60 ans je suis a 0€ , je vis sur le smig de ma femme et son patron attend impatiemment que la loi sur le travail soit voté pour la virer car elle coute de l'ancienneté ....

Votre réponse
Postez un commentaire