En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Vue prise le 28 novembre 2005 d'un panneau informant de la radioactivité des colis transportés dans un camion stationnant devant le centre de stockage de déchets radioactifs FMA (faible et moyenne activité).
 

Un amendement de dernière minute à la loi Macron autorise l'enfouissement de déchets radioactifs près du petit village de Bure, dans la Meuse. Sur place les anti-nucléaires investissent les lieux, au grand désarroi des habitants, plus résignés que révoltés par le projet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Glochide
    Glochide     

    100000 ans ? Mais il y a bien longtemps que l'homme aura disparu de la terre dans 100000 ans ! Il lui reste juste le temps de finir de sécher les soutes à pétrole de se battre pour continuer à avoir de l'eau vu que le réchauffement va s'accélérer et peut être de se faire sauter avec quelques bombes nucléaires parce que avec tout ce stock et de plus en plus de pays qui vont l'avoir , ça ne peut qu'arriver ....donc l'amendement Macron on en rigole .....

  • ocean
    ocean     

    un amendement de derniere minute , c' est quoi cela , la loi Macron difficile de savoir ce quelle contient .

  • OBSERVATOIREduNUCLEAIRE
    OBSERVATOIREduNUCLEAIRE     

    Ah, les fameux "braves gens" immortalisés par Brassens. Au lieu de s'opposer aux colonisateurs atomiques qui viennent condamner leur région pour toujours, ils s'en prennent aux antinucléaires !

    Pauvres "braves gens"...

Votre réponse
Postez un commentaire