En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dépakine et autisme: "certains médecins refusent de poser le diagnostic car ils ont des conflits d'intérêt"
 

Le Canard Enchaîné révèle ce mercredi que 10.000 femmes auraient pris de la Dépakine entre 2007 et 2014. Cet anti-épileptique est notamment accusé de provoquer des malformations chez le fœtus. Marine Martin, présidente de l'Association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anticonvulsivant (Apesac) dénonçait ce mercredi "un scandale sanitaire gigantesque".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire