En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
000_QG72T.jpg
 

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, s'est engagé lundi à fermer des réacteurs nucléaires, "peut-être jusqu'à 17", pour respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part de l'atome dans la production d'électricité à l'horizon 2025. François-Marie Bréon, climatologue, ne comprend pas pourquoi la part du nucléaire devrait être réduire en France.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire