En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Michel Onfray a répondu à Manuel Valls
 

Manuel Valls s'en est pris dimanche au philosophe Michel Onfray, accusé de "perdre les repères" et de préférer l'intellectuel de la Nouvelle droite, Alain de Benoist, à Bernard-Henri Lévy. Celui-ci lui a répondu ce lundi matin sur RMC.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • al Azar
    al Azar     

    La véritable raison de la diatribe de Valls contre le philosophe libertaire de gauche Michal Onfray (Traité d' athéologie) est son opposition au totalitarisme idéologique de l'internationale coranique. Lire notamment sa Préface du livre d' Hamid Zanaz , "L'impasse islamique" :
    « En France, critiquer le christianisme est souvent de bon ton. Voire progressiste. Par contre, dès que l’on touche à l’islam ou à la religion juive, il en va tout autrement. Les accusations pleuvent, alors, drues. Islamophobie, racisme, antisémitisme. Ben tiens !

    Dans ce paysage bétonné de la critique à géométrie variable du religieux, les libertaires, ces mécréants qui ont le « ni dieu ni maître » tatoué à l’âme, font une fois de plus, une fois encore, désordre. Pour eux, toutes les religions, sans exception aucune, constituent des insultes à l’intelligence qu’il convient de combattre en tant que telles.

    Disons-le tout net : ce livre assassine l’idéologie islamique comme jamais encore. La critique y est sans insulte, mais radicale, totale, implacable, féroce. Elle a la précision du scalpel d’un médecin légiste autopsiant un cadavre. Certaines bonnes âmes, de celles « munichoises » qui tentent depuis toujours de passer entre le mur de la collaboration et l’affichette de la Résistance d’avant la 25e heure, ne manqueront pas de trouver le propos excessif. Que le diable les emporte !

    Critiquer l’islam, aujourd’hui, en France, relève du devoir pour tous les esprits libres et pour tous les révolutionnaires. Comme le dit l’auteur, il faut appeler un chameau un chameau, et, donc appeler ceux qui adhèrent à l’amputation, à la circoncision, à la flagellation, au statut inhumain des femmes, etc., des obscurantistes religieux fascistes. »
    Signé :
    Michel Onfray

  • ANNIE
    ANNIE     

    Je ne suis pas de gauche mais je trouve Michel Onfray très sincère, LUI est vraiment un homme de gauche très déçu par ce gouvernement et ce président et je le comprends parfaitement

  • eskimaut90
    eskimaut90     

    wals une marquede fabriqued'u autre temps bientot ouf

  • elodiflo
    elodiflo     

    Bravo à vous Mr Onfray et resté libre de vos pensée !

  • gussaoc
    gussaoc     

    Moi je parlerais plutôt de mirages... socialistes!! tenez avec le carotte du "changement en 2012 on a fait avancer 52% d'entre nous dans un "no man's land" et qui au fur et à mesure s'efface et recul dans l'illusoire qui maintenant les désorientent!! un peu comme si pour leur apprendre à nager socialiste, on leur avaient tendu une perche qui se révèlent un bâton pourri!!!!!!!!!!!!!

  • Bailard
    Bailard     

    Je suis entièrement d'accord avec Monsieur Onfray

  • Pierre19
    Pierre19     

    Bravo à ce philosophe ... Valls , son gouvernement et son patron Hollande sont la honte de la France face à une telle incapacité à parler vrai, à faire des réformes qu'attendent la majorité des Français ils n'ont que le verbe .. le bala bla habituel de cette gauche BOBO ... démission ..!!

  • ancien
    ancien     

    Il me semble que le philosophe a dit quelques vérités au premier ministre.....

  • adour64
    adour64     

    Valls ne fixe pas de repères, c'est le rôle de Hollande.

    Le repère de Hollande et le fédérateur de la majorité élue en 2012, c'est le discours du Bourget.

    Mais les repères de pépère !!!!

  • strikler
    strikler     

    soutenir Valls est pire que soutenir le FN .....

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire