En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ouverture du procès en appel de Jacqueline Sauvage, condamné à dix de prison après avoir tué son mari violent et incestueux. (Photo d'illustration)
 

TEMOIGNAGE - Jacqueline Sauvage a été condamnée en octobre 2014 à dix ans de prison pour avoir tué son mari, violent et incestueux, de trois coups de fusil automatique. Alors que s’ouvre ce mardi son procès en appel, RMC a recueilli le témoignage de la fille du couple.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Nikusz
    Nikusz     

    sa fille raconte, il la terrifiais..elle dit l'avoir aimer etre isolé....on a toujours le moyen..service sociaux..familles...elle en a fait qu'a sa tête jeune, elle n'a pas voulu écouter ces parents qui étaient contre cette union....ça fait reflechir

  • Nikusz
    Nikusz     

    et qu'avez vous fait pour changer ça? avez vous condamner le comportement de madame Sauvage qui était gerante de société et qui acceptais de se faire taper dessus?

    N y avait t il pas un pauvre homme dans son coin, seul qui cherchait un peu d'amour. Pourquoi c'est elle mis avec un tyran? c'est cela le vrai débat, une fois qu'elle sont soumise et se comporte comme des esclaves il est déjà trop tard

  • titi80
    titi80     

    pour cette pauvre femme c'est mal engagé !! pas de ténor du barreau pour la défendre pas assez médiatique ! pas d'enfance malheureuse ! n'habite pas la cité ! pas terroriste ! pas braqueuse ! les premiers magistrats sont partis du fait qu"elle n'a rien dit pendant 47 ans donc que ça lui plaisait !! et perfidement à abattu ce bon père de famille lâchement dans le dos.... pauvre france

  • lokomotiv
    lokomotiv     

    en france,il y a plus de femmes qui meurt sous les coups de leurs partenaires en une année que de français morts dans des attentats terroriste depuis 25 ans.

Votre réponse
Postez un commentaire