En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un rapport parlementaire pointe la perte des valeurs républicaines à l'école
 

DOCUMENT RMC - Ce mercredi un rapport parlementaire sur les pertes des valeurs républicaines à l'école sera remis à la commission des affaires culturelles du Sénat. Alors que les cas de radicalisation d'élèves se multiplient, les sénateurs avancent une vingtaine de propositions pour favoriser le "sentiment d'appartenance à la nation".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • al Azar
    al Azar     

    VOUS ECRIVEZ CI-DESSUS :

    " un vrai problème vis-à-vis de la religion : contestation du contenu de certains enseignements, refus d'assister à certains cours, racisme, absentéisme pour des fêtes religieuses... " écrivez vous !

    Quelle est donc cette religion innommée donc "innommable" ?

    L' hypocrisie est l' hommage que le vice rend à la vertu !

  • ocean
    ocean     

    si les jeunes ne croit plus en la FRANCE , 0 qui la faute ?

  • Travel
    Travel     

    Les sénateurs font des commentaires mais ne font rien si ce n'est de préserver leurs privilèges, des gens foutres, dehors a tous ses gens qui nous coûte une fortune.

  • Melto
    Melto     

    C'est bien de se rendre compte du problème après avoir laissé faire pendant des années..... Etrange d'observer que leurs propos et propositions ne sont pas sans rappeler certaines idées d'un parti non bien pensant! Mais, la, évidemment, comme ce sont des biens pensants qui le dise, les alliés ne s'offusquent pas.....

  • Melto
    Melto     

    C'est bien de se rendre compte du problème après avoir laissé faire pendant des années..... Etrange d'observer que leurs propos et propositions ne sont pas sans rappeler certaines idées d'un parti non bien pensant! Mais, la, évidemment, comme ce sont des biens pensants qui le dise, les alliés ne s'offusquent pas.....

  • sichri
    sichri     

    Mais les valeurs républicaines, ça n'existe pas !
    Ce n'est qu'une invention des FM socialistes !
    Les seules valeurs qui existent sont les valeurs de la France !
    La république n'est qu'un état temporaire de la France, pris d'ailleurs en catimini et à une voix de majorité à la fin du 19ème siècle !
    Alors de grâce, parlez de la France qui, elle, est éternelle !

    AbjectionVotreHorreur!
    AbjectionVotreHorreur!      (réponse à sichri)

    Immortelle, à la rigueur, si vous voulez. Pour être éternelle, il faudrait qu'elle ne soit jamais née. Or, elle a bien un début ; si vous ne lui reconnaissez pas de fin, alors vous la jugez immortelle. Simple question de sémantique. Bien d'accord avec votre première phrase : on a tort de parler de "valeurs" républicaines, on devrait dire uniquement "principes républicains".

  • Pseudome
    Pseudome     

    l'école, un lieu de découverte de différentes matières ... du savoir de base ...

  • gouik
    gouik     

    Les valeurs républicaines sont de plus en plus dures à enseigner, étant donné que cette république passe d'une démocracie à une ploutocratie.

  • roperc'h
    roperc'h     

    sont-ils républicains ces messieurs et dames qui, en période de crise ont des salaires mirobolants et des prise de 4900€ de chauffage alors que des retraités ne peuvent se chauffer, une cantine gastronomique à bas prix quand d'autres font les poubelles. De grace, taisez-vous, continuez à faire ce que vous faites si bien,rien!!!!!!

  • J Ripleure
    J Ripleure     

    Oui, il y a du boulot !

    Il faudra d’abord arrêter les mensonges idéologiques et par omission.

    Expliquer que celui qui envahissait le territoire à Poitiers, c’était Abd el Rahman et non Charles Martel, le grand-père de Charlemagne qui défendait son territoire.

    Que de même, la péninsule Ibérique fut envahie une vingtaine d’années plus tôt en 711.

    Que les croisades furent des tentatives de libération de territoires et des lieux Saints dans lesquels les Chrétiens pourtant présents sur place depuis un millénaire ne pouvaient plus exprimer leur foi librement

    Etc.

    Il faudrait commencer par mobiliser les Historiens (Jean Sévilla, Bernard Lugan, …) et les laisser s’exprimer, supprimer les lois dites mémorielles et les repentances injustifiées, … Oui, il y a du boulot avant que la France ne retrouve les véritables témoignages figurant jusqu’en 2000 sur ses jolis billets de banque et timbres postes montrant pourquoi il y a de quoi être fier d’être Français.

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à J Ripleure)

    ...Et pourquoi occulter la colonisation de la Kabylie par les cavaliers Arabes et la résistance de leur Reine Berbère, la Kahina, qui refusant de se rendre et de se convertir se suicida !
    Pourquoi occulter la traite esclavagiste négrière africaine et européenne par les musulmans à partir du VIII° siècle et qui perdura jusqu'à nos jours, n'en déplaise à Taubira.
    Pourquoi occulter la colonisation de l' Espagne et la victoire du Cid sur les Maures (Corneille) ?

    AbjectionVotreHorreur!
    AbjectionVotreHorreur!      (réponse à La comtesse)

    On ne l'occulte pas. J'ai enseigné ces points à mes 5e cette année : ils figurent au programme d'histoire. L'expansion de l'islam inclut nécessairement l'aspect conquête et colonisation : l'étude d'un empire africain inclut (et c'est précisé explicitement dans le programme) la mise en place des circuits de traite infra-africains. Enfin, le chapitre portant sur l'expansion de l'Occident chrétien nécessite d'aborder l'aspect militaire de cette expansion, notamment les croisades et la Reconquista.

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à AbjectionVotreHorreur!)

    Mensonge éhonté !
    signé : une universitaire retraitée.

    black manba
    black manba      (réponse à La comtesse)

    Voilà ! vous voyez, quand vous voulez ne pas occuper à tout prix ce forum, trés trés bien votre message.

    gouik
    gouik      (réponse à J Ripleure)

    "Que les croisades furent des tentatives de libération de territoires et des lieux Saints dans lesquels les Chrétiens pourtant présents sur place depuis un millénaire ne pouvaient plus exprimer leur foi librement": pure fabulation!!!

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire