En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Alors que s’ouvre ce mercredi le salon international de l’élevage à Rennes (le Space), plusieurs associations de victimes des pesticides tirent la sonnette d’alarme (illustration)
 

TEMOIGNAGES – Raymond et Noël Pouliquin ont travaillé pendant vingt ans pour le géant de l'agroalimentaire Triskalia. Ils étaient employés dans une coopérative agricole, un site classé Seveso seuil haut, et manipulaient des pesticides. Après avoir développé de maladies graves, aujourd'hui ils accusent leur ex-employeur d'avoir sciemment mis leur vie en danger.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire