En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Sécurité piétonne: "La place des hover-boards n'est pas sur le trottoir"
 

Depuis quelques années, de nouveaux engins électriques ont fait leur apparition sur les trottoirs. Un nouveau danger pour les piétons assure Jean-Paul Chevalier, président de l'association Droits des piétons.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • yannmehi
    yannmehi     

    Incroyable.....
    On va encore légiférer pour empecher les gens de s'adonner librement a leurs envies...ça dérange qui !!!!!
    La France est devenue liberticide c' est a peine croyable.....

  • fdarundel
    fdarundel     

    Légalement tout est expliqué ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308

  • Keynes
    Keynes     

    Aucune réglementation n’est spécifiquement applicable à la circulation du gyropode. Mais ce véhicule n’est pour l’heure assimilé ni aux vélos ni aux scooters.

    Le Ministère du Transport travaille a retenue les dispositions du Code de la Route relatives aux piétons, à savoir les articles R 412-34 à R 413 43. Ces dispositions prévoient notamment que les gyropodes doivent circuler en priorité sur les trottoirs et les autres aires piétonnes, à une vitesse n’excédant pas 6km/h. Vu la démocratisation de l’utilisation du gyropode, le Ministère du Développement Durable (Transports) se donne la mission de légiférer spécifiquement sur le sujet, afin non seulement d’encadrer la circulation mais aussi d’assurer la sécurité des tous les usagers et de permettre la démocratisation de nouveaux moyens de transports électriques légers.

    Les assimiler comme cyclistes seraient une bonne chose. En même temps, et comme pour les vélos, des aménagements manquent pour un accès en toute sécurité de ces utilisateurs. Car comme pour le gyropode Segway, tous ces engins électriques ne sont pas que des moyens de visiter une ville pour des touristes : ce sont aussi des nouveaux modes doux pour celles et ceux qui veulent se déplacer autrement.

    Encore une fois, une bonne utilisation de ces engins et celles du respect d'autrui. :)

Votre réponse
Postez un commentaire