En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Sondage RMC: plus de la moitié des Français opposés à la réforme du droit du travail
 

Selon un sondage RMC/Atlantico réalisé par Harris Interactive, 58% des Français se déclarent opposés aux ordonnances relatives au travail. Près de 70% des personnes interrogées estiment même qu'elles ne permettront pas de réduire le chômage en France.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • vauban
    vauban     

    Selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour Le Figaro et Franceinfo, une majorité de Français estiment que la réforme aura des effets bénéfiques sur l'emploi. Six sur dix jugent même qu'Emmanuel Macron ira jusqu'au bout et estiment que le président a eu raison de dire que «les Français détestent les réformes».

    Bonne nouvelle pour Emmanuel Macron. Selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting réalisé pour Le Figaro et Franceinfo, réalisé auprès de 995 personnes les 30 et 31 août, les Français sont majoritairement favorables à la réforme du Code du travail. Précisément, 52% d'entre eux estiment qu'une telle réforme favoriserait l'emploi et l'activité économique des entreprises.

    Dans le détail, quatre des cinq mesures principales des ordonnances présentées ce jeudi par Édouard Philippe (dialogue social dans les entreprises, élargissement du CDI de projet, ouverture de la possibilité de négocier un accord d'entreprise sans les syndicats, référendum d'entreprises à l'initiative de la direction, inversion de la hiérarchie des normes) suscitent une franche adhésion des personnes sondées (de 61% à 71% d'avis positif). L'emblématique recentrage du dialogue social vers l'entreprise (inversion de la hiérarchie des normes), tant décrié par les syndicats d'opposition, est ainsi approuvé par 61% des sondés, et un sympathisant de gauche sur deux.

  • skaia64
    skaia64     

    Ces gens opposés ont-ils voté aux présidentielles ? C’est à se demander comment Mr MACRON est arrivé au pouvoir.

Votre réponse
Postez un commentaire