En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Thomas Guénolé, politologue, ce mercredi.
 

"Il y a une hypocrisie à dire aux jeunes on va tous vous laisser entrer à l’université, mais on va sournoisement vous sélectionner". Thomas Guénolé, politologue et chroniqueur à RMC, a proposé ce mercredi d’instaurer la sélection, "sur concours ou sur dossier", à l’entrée de l’université.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • JULES DUPONT
    JULES DUPONT     

    hypocrisie : de qui ?
    De mauvais collégiens peuvent se révéler de brillants universitaires !
    Au nom de quel droit ou de quelle morale bien pensante devrait on leur interdire l'accès à l'ascenseur social ?
    Le droit de piston, le droit de réserve, le droit des enseignants, ou de leurs syndicats ?
    Et pour faire évoluer la sté, n'a -t-on ps besoin de gens qui pensent autrement et sortent du carcan, qui maintient les plus vulnérables dans une position inférieure ? Rassurez- vous les gosses de riches sont loin de ce système, en pension en Suisse ou à HEC ou polytechnique, loin du quotidien de nos campagnes.

  • jarod
    jarod      

    entièrement d'accord avec le président de l'UNEF ! Tous ceux, qui dans son cas on tenté la P1 à l'époque ou même maintenant avec la PACES puis le pluripass' en septembre sans avoir mention TB et qui ont réussi (médecine,dentaire,SF, pharma et kiné) n'auraient pas pu !!! Ce qu'il faut c'est revoir la P1 et non l'accès à la fac !

  • Glochide
    Glochide     

    Ceux qui sont reçus sans mention ne doivent pas oser le dire ......

Votre réponse
Postez un commentaire