En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un employé sur un métier à tisser, à Calais, capitale de la dentelle. (Photo d'illustration)
 

La justice oblige la société Desseilles à réintégrer des syndicalistes licenciés il y a deux ans lors d'un plan social. Sauf que leur réintégration et leurs indemnités mettent l'entreprise, placée en liquidation judiciaire, et ses 74 salariés en péril. Un collectif de salariés de la société s'est même constitué pour refuser leur réintégration.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • lludov
    lludov     

    le syndicaliste en france c on fou rien a part la gréve

  • lludov
    lludov     

    pauvre france le ps au gouvernement et les syndicats qui tue l emploi

  • titi80
    titi80     

    La France et ça justice dans sa splendeur !!! A sa place je met la clè sous la porte....

  • sipernovache
    sipernovache     

    nous on ne veut plus de ces politiques LRPS qui empoisonnent le pays et ils sont toujours la .....

  • norton_13
    norton_13     

    la CFDT, ce syndicat "salle d'attente" avant prise de fonction octroyée par le ps ?

    NOUS SOMMES / NOUS POUVONS
    NOUS SOMMES / NOUS POUVONS      (réponse à norton_13)

    La CFDT textie a toujours été un grand syndicat pour ce secteur d'activité
    je suis pro-CGT mais dans le textile jamais eu rien a reprocher question syndicalisme
    mon père été de la lainière de Roubaix j'ais lus leur tracts rien a dire

    sipernovache
    sipernovache      (réponse à norton_13)

    la CFDT a toujours été le bras syndical du PS qui défend les patrons et signe n'importe quoi ....

  • dani42
    dani42     

    C'est la double-peine. Aucune chance de s'en sortir.

  • NOUS SOMMES / NOUS POUVONS
    NOUS SOMMES / NOUS POUVONS     

    c'est salariée on été injustement licencier decision de justice ils on donc autant de poids que les autres et si ils n'en veulent pas en tant que délégué il y a les élections professionnel , point barre.

  • NOUS SOMMES / NOUS POUVONS
    NOUS SOMMES / NOUS POUVONS     

    justice est rendue intégration immédiate et j’espère avec 500€ par jours et salariée d'astreinte si pas executé

  • ocean
    ocean     

    cette rubrique est de la promotion pour la futur loi sur le travail

Votre réponse
Postez un commentaire