En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Vitres cassées, pneus crevés, fils harcelé et passé à tabac… femme de CRS, je vis un enfer"
 

Ce samedi, les familles des policiers et gendarmes se rassemblent sur l'esplanade du Champ de Mars, à Paris, pour dénoncer les conditions de travail, le manque de considération et de moyens des forces armées. Parmi elles, Jessica qui raconte son quotidien de femme de policier. Elle fait part notamment de l'enfer vécu par sa famille et les humiliations de son fils à l'école primaire et au collège.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Antoine Bloch
    Antoine Bloch     

    Bravo les journalistes de BFM qui confondent sait et s'est. C'est gravissime une erreur pareille pour des gens censés écrire.

  • benpardi!
    benpardi!     

    Dans l'endroit ou je vis, bien éloigné de toute banlieue, difficile ou pas, les seules fois ou l'on croise les force de l'ordre c'est lorsqu'ils guettent l'automobiliste-contribuable-à-pigeonner, planqués derrière un mur ou une haie, radar en main. Alors je me garde bien de juger ceux qui bossent dans des coins moins calmes, et leur souhaite beaucoup de courage. Mais s'ils ne sont pas assez nombreux, nous pouvons leur envoyer les nôtres, ce sera avec grand plaisir..!

  • ancien
    ancien     

    D'autant plus honteux que ces gosses qui agissent si mal ne font qu'exprimer les "sentiments" que leur montrent leurs parents qui, eux-mêmes, n'ont vraisemblablement rien à reprocher directement aux policiers. Comment peuvent-ils admettre, ces parents, que leurs enfants se comportent en "justiciers" ??

  • ancien
    ancien     

    Honteux ces comportements d'autant plus que les policiers sont indispensables et qu'ils sont cesse attaqués par des bons à rien qui ne savent hurler qu'en meute. Que l’espèce humaine est pourrie !!Et aucune mesure n'est elle possible contre ces actions ???

  • ancien
    ancien     

    Honteux ces comportements d'autant plus que les policiers sont indispensables et qu'ils sont cesse attaqués par des bons à rien qui ne savent hurler qu'en meute. Que l’espèce humaine est pourrie !!Et aucune mesure n'est elle possible contre ces actions ???

Votre réponse
Postez un commentaire