En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"On voit la réapparition de maladies mortelles alors qu'elles sont très bien prévenues par la vaccination"
 

Deux cent grands médecins ou responsables hospitaliers lancent un appel en faveur de la vaccination obligatoire souhaitée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Invité dans Bourdin Direct, le Professeur Éric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à La Pitié-Salpêtrière, explique que certaines maladies mortelles ont fait leur retour, alors qu’elles peuvent être éradiquées par la vaccination.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Xavier Mouret
    Xavier Mouret     

    En Europe, seuls trois pays obligent la vaccination, la France avec le DTP, l'Italie avec le DT et la Belgique avec la seul polio.
    Comment les pros vaccins qui nous rabâchent que les grandes épidémies n'ont été éradiquées que par la grâce de la vaccination, comment peuvent-ils nous expliquer l'absence d'épidémie en Allemagne, Espagne, pays scandinaves, Suisse... comment peuvent-ils nous expliquer la présence de 300 millions d'Européens en bonne santé...
    En revanche, la France cumule bien les empoisonnements pharmaceutique de masse Distilbène, Dépakine, Médiator, ...

    Ah, le pouvoir des labos...

    Sébastien Housseman
    Sébastien Housseman      (réponse à Xavier Mouret)

    ne pas croire en la vaccination c'est comme croire que la terre est plate
    obscurantisme!

  • Famille BEUVARD
    Famille BEUVARD     

    Bonjour M. Bourdin,
    J'ai écouté avec beaucoup d'attention ce matin les explications concernant les vaccins mais je regrette qu'une question n'ait pas été posée : celle de la composition de ces vaccins ?
    Car, les parents que nous sommes, ne refusent pas de soigner ou de protéger leurs enfants.
    Seulement, l'aluminium est utilisé dans la composition des vaccins. Et la bonne question est : devons-nous continuer à fabriquer des vaccins avec ce composant que l'on sait dangereux pour la santé ?
    Par le passé, les pouvoirs publics n'ont pas toujours été clairs et honnêtes avec certains dossiers, vous comprendrez donc notre méfiance.
    Nous sommes nombreux à nous poser cette question. Monsieur Bourdin, pourriez-vous la poser pour nous à ces spécialistes ?
    Merci d'avance.

  • InesO
    InesO     

    Un "s" à deux cents, merci

Votre réponse
Postez un commentaire