RMC

+28% en une année: les prix de l'alimentaire s'affolent dans le monde

-

- - -

Les prix des aliments grimpent partout dans le monde. Et la tendance n'est pas rassurante pour 2022.

Les prix mondiaux des denrées alimentaires ont augmenté de 28% pour l'ensemble de 2021 par rapport à l'année précédente, selon la FAO, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Les prix de la nourriture dans le monde ont quasiment retrouvé le niveau record de février 2011.

Toutes les catégories de produits ont fortement augmenté: +66% pour les huiles végétales, +27,2% pour les céréales. Le cours du maïs a notamment enregistré une progression de 44,1% et celui du blé de 31,3%.

>> Tous les podcasts d'Emmanuel Lechypre sur RMC

Seul le riz baisse

Le sucre a lui aussi connu une vigoureuse progression de 29,8% par rapport à l'année précédente et il a atteint son plus haut niveau depuis 2016. Par rapport à 2020, l'indice des prix de la viande a augmenté de 12,7% sur l'ensemble de l'année. Et celui des produits laitiers de 16,9%.

Seule bonne nouvelle : le prix du riz, la céréale la plus consommée du monde, a baissé de 4%.

Comment se présente 2022?

"Normalement" des prix hauts devraient conduire à une augmentation de la production. Mais le coût élevé de l'énergie et des intrants, la pandémie mondiale en cours et les conditions climatiques de plus en plus capricieuses, entretiennent beaucoup d’incertitudes.

C’est un risque pour l’inflation mondiale, et donc un risque pour la stabilité sociale dans le monde. Les prix records atteint en 2011 avaient été à l'origine des printemps arabes de 2011. Les émeutes au Kazakhstan que l'on peut voir aujourd’hui sont également liées à l’inflation.

Emmanuel Lechypre (édité par J.A.)