RMC

Marius Colucci sur RMC: "Coluche n'était ni de gauche ni de droite, il tapait sur tout ce qui déconne"

Coluche était-il de gauche ou de droite ? qu'aurait-il pensé de la politique en France aujourd'hui ? Son fils répond sur RMC.

Plus de trente ans après sa mort, Coluche manque toujours aux Français. Qu'aurait pensé l'éphémère candidat à l'élection présidentielle de 1981 de la situation politique actuelle? Et des crises sociales qui touchent la France ces dernières années?

"Qu’on soit de gauche de droite ou anarchiste, pour ou contre la CGT, on a tous son Coluche! Il a un côté de gauche et en même temps il est réac", rappelle Eric Brunet qui cherche à savoir si l’on peut classer l’humoriste sur l’échiquier politique.

Impossible de savoir, explique sur RMC ce mercredi Marius Collucci, acteur et fils de l'humoriste.

"Coluche il est assez Coluchiste. Il tape sur tout. Coluche ne cherche pas à être de gauche ou de droite, il cherche à être Coluche et à taper sur tout ce qui le fait chier que ce soit à gauche ou a droite. Parfois, il tape sur les Français, parfois sur les votants qui votent mal. Il tape sur tout ce qui déconne", assure son fils.

"Il faut aller dans les salles si on veut entendre des trucs intéressants"

Acteur et humoriste, Coluche fut également animateur radio et connu notamment une courte carrière sur RMC. Il fut renvoyé au bout de 12 jours après avoir ouvert son émission en lançant "Bienvenue sur le Rocher aux p*tes", en référence au Rocher de Monte-Carlo et alors que la principauté de Monaco était actionnaire de la RMC.

"Aujourd’hui tous les médias sont détenus par des grands groupes de presse, on ne dit plus rien sur les médias, maintenant il faut aller dans les salles si on veut entendre des trucs intéressants. Les mecs qui disaient des trucs intéressants dans les salles ont les invitaient dans les médias, maintenant on ne le fait plus", ajoute Marius Collucci.

>> ECOUTEZ LE PODCAST BRUNET-NEUMANN<<

Guillaume Dussourt