RMC

Serge, SDF, bouleversé par l'élan de générosité des auditeurs de RMC

Serge, SDF de 50 ans, "n'arrive pas à trouver les mots pour remercier" les auditeurs de RMC qui se sont mobilisés pour lui. (Photo d'illustration)

Serge, SDF de 50 ans, "n'arrive pas à trouver les mots pour remercier" les auditeurs de RMC qui se sont mobilisés pour lui. (Photo d'illustration) - AFP

[TEMOIGNAGE RMC] – Le témoignage de Serge, SDF de 50 ans diffusé sur RMC, a ému les auditeurs de RMC. Vous vous êtes mobilisés, et vous avez été nombreux à vous manifester pour témoigner de votre solidarité. Depuis, il ne voit plus la vie de la même façon.

Vous l'avez entendu mardi sur RMC, Serge, SDF à Marseille. Son histoire vous a ému. Les auditeurs d'RMC se sont mobilisés, et vous avez été nombreux à vous manifester pour témoigner de votre solidarité. 

"Quand on est artisan, on n'a pas le droit au chômage"

RMC a retrouvé Serge, 50 ans et ancien commerçant, qui vit seul aujourd’hui dans une caravane à Villeneuve, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Serge, c’est d’abord l’histoire d’un homme blessé…

"Du jour au lendemain, je me suis retrouvé sans aucun revenu. Quand on est artisan ou autre, on n'a pas de droit au chômage, explique-t-il pudiquement à RMC. Donc, demande de RSA, mais à ce jour, je n'ai toujours rien. J'ai acheté cette caravane, et j'y vis depuis le 27 septembre. J'ai honte de la dire, mais je ne me suis pas lavé depuis trois semaines parce qu'il fait trop froid: je n'ai pas chauffage dans la caravane. Je vous assure qu'il n'y a rien de pire. Mes parents sont décédés, je ne vais même pas sur leur tombe par honte…"

"Je vais sûrement m'acheter un chauffage"

Et puis, il y a eu ce passage sur l’antenne de RMC, mardi, quand Serge a voulu témoigner de ses craintes d’aller dans un centre d’hébergement pour SDF. Depuis, il ne voit plus la vie de la même façon.

"Il y a eu un élan de générosité, des gens qui m'ont appelé et qui m'ont dit: 'Votre témoignage m'a touché énormément'. Une personne s'est engagée à me faire un virement. Grâce à ses personnes, je vais sûrement pouvoir m'acheter un chauffage!"

"Je n'arrive pas à trouver les mots pour remercier ce personnes-là"

Il est bouleversé par cet élan de générosité des auditeurs.

"Pour être honnête, quand j'ai envoyé le message, j'ai espéré qu'au moins une personne compatisse, raconte-t-il à RMC, la voix étranglée par l'émotion. Je n'arrive pas à trouver les mots pour remercier ce personnes-là", ajoute-t-il au bord des larmes.

Le plus beau don: Serge a retrouvé son ami d'enfance

Mais le plus beau don que Serge a reçu, c’est d’avoir pu retrouver Dominique son ami d’enfance, qui vit dans le même village que lui. Dominique ne s'attendait pas du tout à entendre des nouvelles de Serge.

"J'ai écouté, et je me suis dit: 'Mais c'est mon copain d'enfance!' Je l'ai reconnu tout de suite!, raconte-t-il à RMC. Je suis venu le voir, je lui ai apporté trois œufs, quelques mandarines, parce que malheureusement mon entreprise a coulé… J'ai tout perdu en trois mois… Depuis, je ne lâche plus Serge. J'ai dit à Serge: 'On attèle la caravane, et n'importe où on a du travail en France, on se casse!"

Serge et Dominique attendent toujours des propositions d’emploi et sont prêts à faire du chemin ensemble désormais.

C. P. avec Lionel Dian