RMC

Etude sur le cancer: "Les femmes rattrapent les hommes pour ce qui concerne les cancers du poumon"

Le Monde a compilé mardi un ensemble d'études au sujet du cancer. Les résultats sont alarmants. Entre 1980 et 2012, certaines tranches d’âge, notamment les jeunes, la maladie gagne du terrain.

Dans cette étude, 21 des 33 cancers étudiés ont vu leur taux d’incidence croître: +381% de cancers de la thyroïde, +380% de cancers de la prostate, + 332% de mélanomes. Les résultats sont particulièrement marquants concernant le cancer du sein: depuis près de quinze ans, il recule chez les femmes de plus de 50 ans, mais poursuit sa progression chez les femmes jeunes. En 2012, chez les 30-39 ans et les 40-49 ans, on note une hausse d'environ 60% par rapport à 1980.

"Chez les femmes, la diminution est beaucoup plus faible"

Le professeur Dominique Stoppa-Lyonnet, chef du service de génétique à l’institut Curie de Paris et professeur à l’université Paris-Descartes, note d’abord qu’il y a "a une diminution de la mortalité par cancer même si elle est encore trop importante, puisqu’il y a 150 000 personnes qui décèdent chaque année des suites d’un cancer".

Surtout, la diminution est moins forte chez les femmes que chez les hommes: "Elle est de 1,5 % par an chez les hommes. Chez les femmes, la diminution est beaucoup plus faible, elle est de 0,2% an. Parce que les femmes sont en train de rattraper les hommes pour les cancers du poumon. Nous nous sommes mises à fumer plus tard, et les méfaits du cancer sont en train d’arriver. Et avec peut être un pronostic plus préoccupant chez les femmes". 

Jean-Jacques Bourdin (avec AM)