RMC

Violences dans les banlieues: "cela sert les intérêts du Front national"

Alors que des incidents se sont enchaînés depuis plus d'une semaine en banlieue parisienne et se sont poursuivis lundi soir, dans le sillage de l'affaire Théo, victime d'un viol présumé lors d'une interpellation, le rappeur Rost, président du collectif "Banlieues Actives", a notamment estimé, ce mardi sur RMC, que, pour éviter de telles violences, "il aurait fallu que le ministre de l'Intérieur et le Premier ministre se bougent".