RMC

Meurtre de Lola: un psychologue pour aider les élèves

On découvre le profil de la suspecte de 24 ans, mise en examen et écrouée pour le meurtre de la petite Lola vendredi à Paris. Les enquêteurs pensent que la suspecte a agi par vengeance à propos du badge d’accès de l'immeuble où vivait la victime. Cette femme était en situation irrégulière et faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire depuis cet été.
L’émotion est forte dans le collège de la jeune fille, où les cours ont repris avec la mise en place d’une cellule psychologique afin que les enfants puissent aller se confier. « Cette aide est indispensable » explique François Dagnaud, maire du 19e arrondissement de Paris.